Expositions

Exposition Bettina Rheims à la MEP

Sibyl Buck la joue écrasée sur un lit, Janvier 1996 © Bettina Rheims.
À quelques jours de la fermeture, j’ai assisté il y a deux semaines à la nocturne Bettina Rheims à la Maison européenne de la photographie (MEP) en compagnie de l’artiste. J’ai adoré découvrir le travail de cette photographe que je connaissais uniquement pour ses célèbres portraits d’icônes comme Kate Moss ou Charlotte Rampling.

Je n’avais pas mon appareil photo mais j’ai pris quelques clichés à l’iPhone que vous pouvez retrouver ci-dessous. L’exposition a fermé ses portes le week-end dernier et c’est un beau succès puisqu’elle comptabilise 60 000 visiteurs !

Mon billet arrive un peu tard mais j’avais envie de vous présenter mes meilleurs moments de cet événement très riche puisque 40 ans de carrière étaient présentés sur 3 niveaux. Des premières photographies de Bettina Rheims, à ses travaux personnels les plus récents, l’exposition n’était pas scénarisée de manière chronologie. Elle était davantage construite autour de son sujet de prédilection : la femme, dans tous ses états.

A travers plus de 180 photographies, Bettina Rheims interroge le genre, la féminité, le sacré…, soit autant de sujets qui continuent d’être excessivement d’actualité. Je suis désolée pour la qualité des photos mais j’espère vous donner un petit aperçu de la richesse de son travail !

Scénographie  : 4/5
Choix des œuvres : 4/5
Tarifs : 4/5

Infos pratiques :
Maison Européenne de la Photographie
Jusqu’au 27 mars 2016
Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 4,5 €
5/7 Rue de Fourcy
75004 Paris
www.mep-fr.org

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire