Expositions, Interviews

Interview d’ITCHI pour « Hang Time » à La Lanterne

La Lanterne accueille actuellement la première exposition personnelle de l’artiste ITCHI. J’ai tout de suite été séduite par ses collages de compositions originales de personnages et d’objets vintage. Il se dégage de ses oeuvres beaucoup d’humour et de poésie ! J’ai profité de sa venue à la galerie pour lui poser quelques questions et en apprendre davantage sur son parcours, sa technique, son style et ses inspirations. Je vous laisse découvrir l’interview ci-dessous !

Sacha Cohen Tanugi, aka Itchi, vous allez être exposé pour la première fois à la galerie La Lanterne. Est-ce qu’ITCHI comme nom d’artiste a une signification particulière ?

Pas vraiment, mes amis m’appellent comme ça depuis longtemps. C’est facile à retenir et comme j’ai un nom à rallonge, je me suis dis que ce serait bien d’utiliser un pseudo. Et puis ça rappelle les Simspons, ce qui ne me déplaît pas.

Pouvez-vous nous décrire en quelques lignes votre parcours ? Comment êtes-vous arrivé aux collages ?

J’ai fait une fac d’anglais après mon bac mais je ne me voyais pas professeur, ni traducteur. Du coup, je me suis réorienté vers le graphisme, j’ai étudié 3 ans à LISAA où j’ai obtenu mon diplôme de concepteur-designer graphique en 2008. L’année d’après, on a monté un collectif avec deux amis qui avaient fait Penninghen. C’était assez dur de trouver des projets qui nous mobilisaient tous les 3 donc j’avais pas mal de temps pour bosser sur des projets perso et c’est là que j’ai commencé à faire des collages. C’est une technique qui m’avait toujours plu. J’ai posté quelques images sur Flickr, eu de bons retours donc ça m’a donné envie de continué et surtout j’y prenais beaucoup de plaisir.

Si vous deviez définir votre univers en quelques mots, lesquels choisiriez-vous ?

Calme, coloré, joyeux.

Pourquoi avoir choisi des personnages et des objets des années 50 et 60 dans vos collages ? Pouvez-vous d’ailleurs nous en dire un peu plus sur votre processus de création ?

Les photos de cette époque m’ont toujours attiré. Les couleurs et le grain que je retrouve dans les magazines de ces époques est assez unique. J’aime aussi le style des personnages, les chapeaux des hommes, les robes des femmes… Je pense aussi que ce n’est pas un hasard si je m’intéresse à une époque que je n’ai pas connu. J’ai envie de me réapproprier ces images, ces personnages et de les remettre dans mon univers, de leur donner une seconde vie dans un temps suspendu. Je cherche continuellement de nouveaux matériaux, je chine, je ramasse dans la rue. J’ai réussi à rassembler un très gros stock de magazines des années 50 à 70. Principalement des Paris Match, des Jours de France ou Marie Claire. Je passe beaucoup de temps à les feuilleter ciseaux à la main et quand une image m’intéresse, je la découpe. Mon bureau devient vite un champs de bataille et c’est là que le jeu commence. Je pars souvent d’un personnage ou d’un objet que je veux mettre en scène et avec tous les éléments qui m’entourent, je m’amuse comme avec un puzzle. Je déchire, je superpose, j’assemble jusqu’à ce que la composition me saute aux yeux. Là je la prends en photo et je peux enfin coller. Parfois tout va très vite, parfois je reste bloqué plusieurs semaines sur une image.

Quels artistes (tous univers confondus) vous inspirent le plus en ce moment ? Et pourquoi ?

En photo d’abord je dirais Saul Leiter. Son univers me parle, son sens de la composition. J’adore son travail. Quand je regarde ses photos j’ai envie d’être à l’endroit et à l’instant où il les a prises. Et si l’art peut faire voyager… Le travail de Rodtchenko et des constructivistes russes en général m’intéresse aussi, pour sa force et sa simplicité, leur utilisation de la typographie aussi, c’est très graphique. Pour les collages je dirais Mimmo Rotella.

Quel artiste coup de cœur souhaiteriez-vous recommander aux lecteurs de ce blog ?

Un artiste et illustrateur que j’aime beaucoup : Emmanuel Polanco. J’adore son univers, c’est très poétique. Je suis fan, j’ai une grande affiche de lui au dessus de mon bureau.

www.itchi.fr

Hang_Time
Hang Time
La_Fumeuse
La Fumeuseover_the_moon
Over the moon
Red_Lights
Red lightssecond_hand_smokeSecond hand smoke

Infos Pratiques :
La Lanterne
Jusqu’au 22 mai 2016
Entrée Libre
80 Boulevard de Ménilmontant
75020 Paris
www.galerielalanterne.com

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire