Expositions

La rétrospective du Douanier Rousseau au Musée d’Orsay

J’ai découvert par hasard l’existence du Douanier Rousseau en lisant « Bohèmes » de Dan Franck. J’ai tout de suite aimé ce personnage haut en couleurs, non conventionnel et très peu pris au sérieux par ses pairs. Mais j’avoue qu’en dehors des jungles, je ne connaissais quasiment pas les œuvres de cet artiste-peintre. J’ai donc été ravie d’apprendre que le Musée d’Orsay lui consacrait une rétrospective.

J’ai finalement visité l’exposition dimanche dernier et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue ! On y découvre le travail de cet artiste avant-gardiste à l’univers incroyablement onirique. Il n’a jamais quitté Paris et pourtant ses tableaux de paysages exotiques sont sublimes.

Le Douanier Rousseau n’est pas peintre de formation. Mais comme son nom l’indique, il est percepteur de la taxe d’octroi sur les marchandises entrant dans Paris. Il ne commence à peindre qu’à l’âge de 40 ans, ce qui le rend encore plus intéressant. Précurseur d’un art moderne avec ses traits naïfs et ses couleurs primaires, il n’a pourtant pas toujours été considéré comme tel. Parfois son travail a été décrié, jugé trop enfantin alors que dans les faits il était juste avant-gardiste.

La scénographie est très bien pensée puisque dans l’exposition, en plus d’un parcours chronologique, on découvre des salles thématiques où les tableaux du peintre sont mis en regard avec d’autres artistes de l’époque comme Fernand Léger, le couple DelaunayKandinsky ou encore Picasso.

Influencé par de nombreux courants, cet inventeur du portrait-paysage a lui-même inspiré de nombreux grands artistes. Je ne peux que vous recommander cette exposition ! C’est un réel bonheur de pouvoir plonger, l’espace d’un moment, dans l’univers de cet artiste à l’esprit libre qui est devenu l’un des peintres les plus importants de la peinture moderne !

Malheureusement, les photos dans l’exposition ne sont pas autorisées. Je vous propose donc une petite sélection de mes œuvres préférées pour illustrer ce billet.

Scénographie : 4/5
Choix des œuvres : 5/5
Tarifs : 4/5

Conseil : prévoir 1h30 de visite afin de prendre le temps de contempler les œuvres. Pour ma part, je suis allée au musée un dimanche en tout début d’après-midi et c’était juste parfait car nous étions vraiment peu nombreux.  

Infos pratiques :
Musée d’Orsay
Jusqu’au 17 juillet 2016
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €
1 Rue de la Légion d’Honneur
75007 Paris
www.musee-orsay.fr

The retrospective of Le Douanier Rousseau at the Musée d’Orsay.

I discovered Le Douanier Rousseau by chance reading Dan Franck’s novel “Bohèmes”. I immediately loved this very colorful and unconventional character. He wasn’t recognized by his peers. But I confess, all I know are his jungles. So I was very happy to learn that the Musée d’Orsay had decided to devote a retrospective to him.

I finally went to the exhibition last Sunday and I can tell you, I was not disappointed. I discovered the incredible dreamlike world of this precursor. He never left Paris although you would never guess from this painting. His representations were very exotic.  

Le Douanier Rousseau was self-taught. But as his name suggests, he is an import tax collector. He started painting at 40 years old, making him a very interesting person. Despite being precursor of Modern Art with his naive lines and basic colors, he isn’t treated as such. Sometimes his work was denounced, considered too childish so in fact he was just an avant-gardist artist.

The scenography is well done, besides a chronological visit, we find theme areas where paintings are mirrored against other artists of the same period, like Fernand Léger, the DelaunaysKandinsky and Picasso.

Influenced by many schools, this inventor of “portrait-landscapes”, has inspired many other famous artists! I strongly recommend this delightful exhibition. It was a pleasure to dive into the world of this free spirited artist who become one of the most famous painters of modern painting!

Unfortunately, photo in the exhibition are not authorized. So there is a small selection of my favorite paintings to illustrate this article.

Scenography: 4/5
The choice of pieces: 5/5
Price: 4/5

Advice: you allow plan 1:30 for your visit. I decided to go to the museum Sunday early in the afternoon and it was just perfect because there were very few people.

900x718xHenri-Rousseau-Douanier-Rousseau-Paysage-Exotique-avec-des-singes-jouant-1024x817.jpg.pagespeed.ic.jIJeTnPR-2
Henri Rousseau, Paysage Exotique avec des singes jouant (1910)
henri-rousseau-moi-meme-portrait-paysage-1889-1890_5569787
Henri Rousseau, Moi-même, portrait-paysage (1889-1890)
Les-jeux-influence-Douanier-Rousseau_4_1400_961
Henri Rousseau, Les jeux d’influence du Douanier Rousseau / Le Rêve (1910)
XVMdf959b5a-f0e9-11e5-986d-b1a43f07ff7e
Henri Rousseau, Les joueurs de Football (1908)
Rousseau3
Henri Rousseau, Forêt tropicale avec singes, 1910
file6p687qth01i1aj93wej5

Henri Rousseau, La Charmeuse de serpents (1907)

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire