Expositions

Top 8 des expositions à voir en avril à Paris

C’est le printemps et les nouvelles expositions bourgeonnent ! Les thématiques sont multiples et il y en a pour tous les goûts.

Personnellement, je suis curieuse de découvrir les fantômes de la Gaîté Lyrique. Vrais ou faux , je suis prête à me laisser surprendre…

Dans un tout autre univers, le vernissage des Chefs-d’oeuvre de Budapest début mars m’a beaucoup plu. La capitale n’est qu’un prétexte à un beau voyage dans le temps, à la rencontre de différents courants artistiques, époques et continents.

Autre nouveauté beaucoup plus rock’n’roll, l’ouverture de l’exposition The Velvet Undergound qui promet de beaux moments en compagnie d’un groupe mythique !

Je suis également impatiente de plonger dans la jungle du Douanier Rousseau au Musée d’Orsay. J’aime tout particulièrement son style et ses couleurs, notamment toute sa palette de verts.

Enfin, je n’ai pas pu assister au vernissage de Carambolage mais j’ai eu des retours mitigés. Soit les visiteurs ont adoré la scénographie, soit ils ont manqué d’infos pour vraiment apprécier l’exposition.

N’hésitez pas à me transmettre vos retours. Et d’ici là, belles visites à tous !

fantomes

Extra Fantômes : les vrais, les faux, l’incertain

Le développement exponentiel des technologies, paradoxalement, est un moment propice de réappropriation de phénomènes magiques, inexpliqués, mythologiques. La Gaîté lyrique – d’abord théâtre, puis temple de l’opérette, parc d’attraction, lieu de raves interdites, et enfin lieu des cultures numériques – est un espace peuplé de mémoires et d’histoires. Miroirs hantés, surveillances invisibles, maisons vivantes, machines spectrales, ondes impalpables, existences virtuelles… Cette nouvelle exposition présente une sélection d’oeuvres contemporaines sur diverses figures du fantôme : les vrais, les faux… Et l’incertain. Manipulez, effleurez, touchez… Laissez vos sens vous jouer des tours, laissez-vous surprendre.

Infos pratiques :
La Gaîté lyrique
Du 7 avril au 31 juillet 2016
Plein tarif : 7,50 €
3bis rue Papin
75003 Paris
www.gaite-lyrique.net

mur

Faire le mur ! Quatre siècles de papiers peints

Présenté dans les galeries d’études, cet événement révèle le fonds exceptionnel du département des papiers peints, en rendant publiques trois cents pièces emblématiques de la collection qui compte aujourd’hui plus de 400 000 œuvres en réserve. L’exposition juxtapose et compare des productions issues d’origines et de périodes différentes afin d’illustrer un large éventail de styles et de savoir-faire en usage du XVIIIe siècle à nos jours. L’ensemble exposé met ainsi en lumière la place majeure du papier peint dans l’histoire des arts décoratifs, tout en insistant sur les points forts de cette collection qui est la plus importante conservée au monde.

Infos pratiques :
Les Arts Décoratifs
Jusqu’au 12 juin 2016
Plein tarif : 11 € / Tarif réduit : 8,5 €
107 rue de Rivoli
75001 Paris
www.lesartsdecoratifs.fr

alberola

Jean-Michel Alberola – L’aventure des détails

Artiste majeur et inclassable de la scène française, Jean-Michel Alberola (né en 1953, vit à Paris) s’est fait connaître au début des années 1980. L’exposition personnelle de Jean-Michel Alberola au Palais de Tokyo cartographie la diversité méconnue 
de son travail. Mettant en scène de nombreuses œuvres inédites en dialogue avec de précédentes créations, elle convoque les figures de penseurs majeurs, de Robert Louis Stevenson à Guy Debord, de Franz Kafka à Karl Marx, en passant par Simone Weil et le cinéma, et forme le point de départ d’une réflexion plus large sur l’histoire et l’état du monde, sur le temps ou sur les déplacements, des plus infimes aux plus actuels.

Infos pratiques :
Palais de Tokyo
Jusqu’au 15 mai 2016
Plein tarif : 10 € / Tarif réduit : 8 €
13, avenue du Président Wilson
75 116 Paris
www.palaisdetokyo.com

fernell

Fernell Franco, Cali Clair-obscur

La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente la première rétrospective européenne consacrée à Fernell Franco, figure majeure et pourtant méconnue de la photographie latino-américaine. Photojournaliste de profession, Fernell Franco réalise en parallèle un travail personnel expressif dédié à la précarité et aux contrastes urbains de Cali, ville où il a vécu et travaillé presque toute sa vie. L’exposition réunit plus de 140 photographies issues de 10 séries différentes réalisées entre 1970 et 1996, et met en lumière l’importance du travail de Fernell Franco au sein de la riche scène artistique de Cali qui émerge au début des années 1970.

Infos pratiques :
Fondation Cartier
Jusqu’au 05 juin 2016
Plein tarif : 10,5 € / Tarif réduit : 7 €
261 boulevard Raspail
75014 Paris France
fondation.cartier.com

budapest

Chefs-d’oeuvre de Budapest

Le Musée du Luxembourg accueille les chefs-d’oeuvre des musées de Budapest. Le célèbre Szépmuvészeti Múzeum, en cours de rénovation, se joint à la Galerie Nationale Hongroise pour présenter à Paris les fleurons de leurs collections, depuis la sculpture médiévale jusqu’au symbolisme et à l’expressionnisme. L’exposition rassemble quatre-vingt peintures, dessins et sculptures de Dürer, Cranach, Greco, Goya, Manet, Gauguin, Kokoschka (…) et une dizaine d’oeuvres emblématiques de l’art hongrois offrant une perspective inattendue sur l’art européen.

Infos pratiques :
Musée du Luxembourg
Jusqu’au 10 Juillet 2016
Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 7,5 €
19 rue de Vaugirard
75006 Paris
museeduluxembourg.fr

velvet

The Velvet Underground

The Velvet Underground – New York Extravaganza – vous propose un parcours en 6 étapes, pour appréhender sous autant de prismes l’univers d’un groupe et d’une époque mythiques. Après la Seconde Guerre mondiale, la lessiveuse consumériste de l’Amérique redémarre de plus belle et vante un standard de vie obéissant et familial, sage comme l’image diffusée par des médias en pleine expansion. Refusant ce sourire forcé, intellectuels et artistes sulfureux bouillonnent. Ils s’attaquent aux rigidités d’une société soi-disant libérale mais pour laquelle toute déviance représente un danger.

Infos pratiques :
La Philharmonie de Paris
Jusqu’au 21 août 2016
Plein tarif : 10 € / Tarif réduit : 8 €
221 avenue Jean-Jaurès
75019 Paris
philharmoniedeparis.fr

carambolage

Carambolage

Carambolage (n.m) : terme du jeu de billard. Coup dans lequel la bille du joueur va toucher deux autres billes. fig. : coup double, ricochet. 185 œuvres d’art, issues d’époques, de styles et de pays différents, sont présentées dans un parcours conçu comme un jeu de dominos, où chaque œuvre induit la suivante par une association d’idées ou de formes. Les créations de Boucher, Giacometti, Rembrandt, Man Ray, Annette Messager et d’autres artistes anonymes dialoguent au sein d’un parcours ludique qui revisite notre approche traditionnelle de l’histoire de l’art.

Infos pratiques :
Grand Palais, Galeries nationales
Jusqu’au 4 juillet 2016
Plein tarif : 13 € / Tarif réduit : 9 €
3 Avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
www.grandpalais.fr

douanier

Le Douanier Rousseau. L’innocence archaïque.

Peintre éminemment singulier, Henri Rousseau est un cas unique dans l’histoire de l’art européen. Son oeuvre s’inscrit pourtant dans son temps, au tournant du XXe siècle : en confrontant sa peinture à quelques-unes de ses sources d’inspiration, qui comptent l’académisme comme la nouvelle peinture, et aux oeuvres des artistes d’avant-garde l’ayant intronisé comme père de la modernité, Le Douanier Rousseau. L’innocence archaïque se veut une mise en lumière critique de son art autour d’une réflexion sur la notion d’archaïsme. L’archaïsme est ainsi le fil conducteur entre les oeuvres de cette exposition, présentée une première fois au Palazzo Ducale de Venise en 2015, avant de rejoindre les salles du musée d’Orsay au printemps prochain.

Infos pratiques :
Musée d’Orsay
Jusqu’au 17 juillet 2016
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €
1 Rue de la Légion d’Honneur
75007 Paris
www.musee-orsay.fr

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire