Expositions

Top 8 des expositions à voir en décembre à Paris

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas ! A cette occasion, je vous ai concocté une petite sélection d’expositions à découvrir pendant les vacances de Noël.

Les collectionneurs sont à l’honneur avec notamment l’exposition Éclectique – Une collection du XXIe siècle au Musée du Quai Branly59 oeuvres d’art rares du collectionneur Marc Ladreit de Lacharrière sont exposées. L’autre événement rend hommage à l’un des plus grands mécènes du début du XXème siècle : Sergueï Chtchoukine. Les oeuvres de ce collectionneur russe, visionnaire de l’art moderne français, sont présentées à la Fondation Louis Vuitton.

Dans un tout autre registre, la poésie et le voyage sont deux thématiques très présentes dans les expositions : Bakst – des Ballets russes à la haute couture au Palais Garnier (l’affiche de l’expo est particulièrement sublime) ainsi que la prometteuse Aventuriers des mers, de Sindbad à Marco Polo à l’IMA.

Enfin, pour la première fois, un travail inédit de Brassaï est présenté au Centre Pompidou. Des photos de graffitis ont été prises par l’artiste du début des années 1930 jusqu’à la fin de sa vie.

Le Bauhaus est également à l’honneur au musée des Arts décoratifs. Cette fameuse école d’enseignement artistique s’est imposée comme une référence incontournable de l’histoire de l’art du XXe siècle.

Les vacances sont aussi l’occasion de (re)découvrir les grandes expositions de cet automne : René Magritte, La trahison des images au Centre Pompidou, Hergé au Grand Palais, Fantin-Latour. À fleur de peau au Musée du Luxembourg, Bernard Buffet au MAM etc..

J’en profite pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année !

mexique

Mexique (1900–1950)

Depuis son indépendance conquise face à la monarchie espagnole en 1821, le Mexique n’a cessé d’affirmer sa volonté de changement et son esprit de modernité. C’est en s’appuyant sur la peinture, la sculpture, l’architecture, l’urbanisme, la musique, la littérature, le cinéma et les arts appliqués que le pays forge son identité. Souhaitée par les plus hautes autorités françaises et mexicaines, l’exposition est la plus grande manifestation consacrée à l’art mexicain depuis 1953. Offrant un panorama d’artistes célèbres tels que Diego Rivera, Frida Kahlo ou Rufino Tamayo, le parcours dresse un constat de la bouillonnante créativité artistique du pays tout au long du XXe siècle.

Infos pratiques :
Grand Palais
Jusqu’au 23 janvier 2017
Plein tarif : 13 € / Tarif réduit : 9 €
3 Avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
www.grandpalais.fr

Éclectique – Une collection du XXIe siècle

Quelle est la part de subjectivité dans l’approche d’un collectionneur ? Peut-on aujourd’hui construire une collection d’art sans passion ? Éclectique – Une collection du XXIe siècle propose d’éclairer cette réflexion à travers la découverte de la collection d’art non-occidental de Marc Ladreit de Lacharrière. En une quarantaine de pièces de référence, majoritairement africaines, l’exposition révèle la vision personnelle et intime de son auteur, et met en regard la genèse d’une collection avec l’histoire des arts non occidentaux de ce début de siècle. Initiée à partir d’avril 2003, cette jeune collection marque un jalon important de l’évolution du goût de son propriétaire, jusqu’alors dominé par les arts classiques et la peinture moderne et contemporaine. Au sein de l’exposition, cette récente « ouverture » aux arts non-occidentaux est matérialisée par une présentation en vis-à-vis de chefs-d’œuvre de l’art fang, baoulé ou dogon et de grands classiques issus d’autres champs de référence (marbres romains, céramiques grecques…).

Infos pratiques :
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
Jusqu’au 02 avril 2017
Plein tarif : 10 € / Tarif réduit : 7 €
37 Quai Branly
75007 Paris
www.quaibranly.fr

Brassaï – Graffiti

Les dessins et signes tracés ou grattés sur les murs de Paris ont fasciné Brassaï du début des années 1930 jusqu’à la fin de sa vie. Le photographe a constamment traqué ces expressions durant toute sa carrière, leur consacrant une importante série qui a pris forme dans un livre et à travers plusieurs expositions. Grâce à la richesse de sa collection de photographies, le Centre Pompidou propose une présentation thématique de la célèbre série Graffiti du photographe français d’origine hongroise. L’exposition replace la série dans le contexte de la fascination pour l’art brut d’artistes et écrivains proches de Brassaï : Raymond Queneau, Jean Dubuffet, Pablo Picasso, Jacques Prévert, notamment. Des documents enrichissent cette présentation inédite offrant au public d’en approfondir la compréhension et l’écho.

Infos pratiques :
Centre Pompidou
Jusqu’au 30 janvier 2017
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €
Place Georges-Pompidou
75004 Paris
www.centrepompidou.fr

icones

Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine

S’inscrivant dans le cadre du programme de « L’ Année Franco-Russe  2016-2017 du tourisme culturel », l’exposition rend hommage à l’un des plus grands mécènes du début du XXème siècle, Sergueï Chtchoukine – collectionneur russe visionnaire de l’art moderne français. Sa collection, comme le rappelle Anne Baldassari, conservateur général du Patrimoine et commissaire général de l’exposition, « reste encore aujourd’hui méconnue du grand public occidental. Depuis sa dispersion en 1948, elle n’a jamais été réunie comme une entité artistique singulière et cohérente ». Grâce à la généreuse participation du Musée d’Etat de l’Ermitage et du Musée d’Etat des Beaux-Arts Pouchkine qui ont contribué à l’élaboration du projet, l’exposition vise à resituer la valeur patrimoniale de la collection Chtchoukine en présentant un significatif ensemble de cent trente chefs-d’œuvre des maîtres impressionnistes, postimpressionnistes et modernes issues de cette collection.

Infos pratiques :
Fondation Louis Vuitton
Jusuq’au 20 février 2017
Plein tarif : 16 € / Tarif réduit : 10 €
8 Avenue du Mahatma Gandhi
75116 Paris
www.fondationlouisvuitton.fr

Bernard Buffet, Rétrospective

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris organise une rétrospective de l’œuvre de Bernard Buffet (1928 – 1999), considéré comme l’un des peintres français les plus célèbres du XXème siècle, mais également l’un des plus discutés. À travers une sélection d’une centaine de peintures, l’exposition propose une relecture d’une œuvre qui a été en réalité très peu vue. Parce que le Musée d’Art moderne est le seul musée public possédant une collection importante d’œuvres de l’artiste (entrée en 1953 par l’important legs Girardin et en 2012 par la donation Ida et Maurice Garnier), il était légitime de réaliser ce projet qui remonte aux premiers contacts pris avec son marchand historique Maurice Garnier (1920 – 2014), il y a près de dix ans, mais que la dimension restée longtemps polémique de l’œuvre de Bernard Buffet avait retardé.

Infos pratiques :
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Jusqu’au 26 février 2017
Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 9 €
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
www.mam.paris.fr

Bakst : des Ballets russes à la haute couture

Peintre, décorateur et théoricien, Léon Bakst (1866-1924) est connu pour avoir été le principal collaborateur des Ballets russes. Il a aussi travaillé pour l’Opéra de Paris. Créateur des décors et des costumes de plusieurs chefs-d’œuvre – Shéhérazade, Le Spectre de la rose, L’Après-midi d’un faune, Daphnis et Chloé –, travailleur acharné, il construit une œuvre qui révolutionne non seulement la décoration théâtrale mais aussi la mode et les arts décoratifs. Profondément homme de théâtre, il envisage la création comme un tout, s’immergeant dans l’œuvre écrite comme dans la musique avant d’esquisser un univers plastique. À l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance de l’artiste, la Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris organisent une exposition rétrospective présentant le travail d’un homme ancré dans une création féerique malgré les duretés du temps et la violence de l’histoire.

Infos pratiques :
Palais Garnier
Jusqu’au 5 mars 2017
Plein tarif : 11 € / Tarif réduit : 8 €
8 Rue Scribe
75009 Paris
www.operadeparis.fr

L’esprit du Bauhaus

« Architectes, sculpteurs, peintres, tous nous devons retourner à l’artisanat » écrit l’architecte Walter Gropius dans son manifeste du Bauhaus. Fondé en 1919 à Weimar, dissout en 1933 à Berlin face à la montée du nazisme, le Bauhaus est une école d’enseignement artistique qui s’est imposée comme une référence incontournable de l’histoire de l’art du XXe siècle. Elle a été créée par Gropius pour rendre vie à l’habitat et à l’architecture au moyen de la synthèse des arts plastiques, de l’artisanat et de l’industrie. Le musée des Arts décoratifs rend hommage à l’esprit du Bauhaus à travers plus de 900 œuvres, objets, mobilier, textiles, dessins, maquettes, peintures, replacés dans le contexte de l’école et témoignant de l’extrême richesse des champs d’expérimentation. L’exposition aborde en préambule le contexte historique et les sources qui ont permis au Bauhaus de voir le jour, pour inviter ensuite les visiteurs à suivre toutes les étapes du cursus des étudiants dans les différents ateliers.

Infos pratiques :
Musée des Arts décoratifs
Jusqu’au 26 février 2017
Plein tarif : 11 € / Tarif réduit : 8,50 €
107, rue de Rivoli
75001 Paris
www.lesartsdecoratifs.fr

Aventuriers des mers, de Sindbad à Marco Polo

Guidés par Sindbad le marin de légende, al-Idrîsî le géographe, Ibn Battûta l’explorateur et bien d’autres encore, embarquez au côté des Arabes, maîtres des mers, et des grands navigateurs européens qui empruntèrent leurs routes, pour un fabuleux périple en Méditerranée et jusqu’aux confins de l’océan Indien. Des débuts de l’islam à l’aube du XVIIe siècle, une aventure en mer à voir et à vivre, au fil d’un parcours immersif exceptionnel mêlant son, images et procédés optiques. D’extraordinaires récits de voyages ont conté la richesse des échanges maritimes entre les mers de l’Ancien Monde. Les plus fameux des témoins-voyageurs partagent avec vous ces fabuleux récits, fils d’Ariane de l’exposition. Ils vous emmènent à la croisée de l’or d’Afrique et de l’argent d’Occident, des monnaies grecques et des diamants de Golconde, des verreries d’Alexandrie, de Venise ou de Bohême et des porcelaines, des soieries et des épices venues de Chine et des Moluques.

Infos pratiques :
L’Institut du monde arabe (IMA)
Jusqu’au 26 février 2017
Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 10 €
1 Rue des Fossés Saint-Bernard
75005 Paris
www.imarabe.org

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire