Expositions

Top 8 des expositions à voir en février à Paris

Si vous n’avez pas vu toutes les grandes expositions de la rentrée 2015, le mois de février vous offre une séance de rattrapage ! Il vous reste encore quelques semaines pour découvrir ou redécouvrir Osiris, mystères engloutis d’Égypte à l’Institut du Monde Arabe, Picasso.Mania au Grand Palais et Visages de l’effroi au Musée de la Vie Romantique. Attention, l’exposition événement Le Roi est mort au Château de Versailles ferme également ses portes à la fin du mois.

De nouvelles expositions commencent aussi à voir le jour ! Je vous recommande la nouvelle expo de la Maison Européenne de la Photographie consacrée à la photographe Bettina Rheims. Ni thématique ni chronologique, elle s’attache à mettre en lumière les obsessions de Bettina Rheims autour de son sujet de prédilection : la femme, dans tous ses états.

Si vous suivez mon compte Instagram, vous avez sûrement vu mon coup de cœur pour l’événement Invention/Design au Musée des Arts et Métiers. L’exposition explore les liens entre design contemporain et histoire des inventions. Un excellent moment à passer parmi plus de 100 objets !

bettina

Bettina Rheims

Des premières photographies aux travaux personnels les plus récents, l’exposition, pensée comme un cheminement, mêle les séries légendaires, les images iconiques de Bettina Rheims et certains travaux plus confidentiels ou qui n’ont encore jamais été montrés en France. Ni thématique ni chronologique, ce parcours sensible s’attache à mettre lumière les obsessions de Bettina Rheims autour de son sujet de prédilection : la femme, dans tous ses états. La féminité, questionnée, exposée, magnifiée est le fil rouge qui parcourt les trois étages de la Maison Européenne de la Photographie, ménageant des effets de surprise et des mises en parallèle inattendues entre les 180 images présentées.

Infos pratiques :
Maison Européenne de la Photographie
Jusqu’au 27 mars 2016
Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 4,5 €
5/7 Rue de Fourcy
75004 Paris
www.mep-fr.org

img_exposition-osiris_0

Osiris, mystères engloutis d’Égypte

L’Institut du monde arabe accueille l’exposition événement de la rentrée qui dévoile 250 objets issus de 7 années de fouilles sous-marines menées par l’archéologue Franck Goddio auxquels viennent s’ajouter une quarantaine d’oeuvres provenant des musées du Caire et d’Alexandrie, dont certaines sortent d’Egypte pour la première fois. Ces découvertes, à la signification historique hors du commun, permettent de faire revivre l’un des grands mythes fondateurs de la civilisation égyptienne : « Les Mystères d’Osiris ».

Infos pratiques :
Institut du monde arabe (IMA)
Jusqu’au 06 mars 2016
Plein tarif : 15,5 € / Tarif réduit : 12,5 €
1, rue des Fossés-Saint-Bernard
Place Mohammed-V
75005 Paris
www.imarabe.org

lamode

La Mode retrouvée

Cette exposition propose de découvrir la garde-robe de la Comtesse Greffulhe dont la beauté et l’élégance légendaires ont inspiré Marcel Proust et les plus grands couturiers de son temps. Pour la première fois, le Palais Galliera expose la garde-robe d’exception de la comtesse Greffulhe, née Élisabeth de Caraman-Chimay (1860-1952). Cousine de Robert de Montesquiou, passée à la postérité sous la plume de Marcel Proust dans le célèbre roman À la recherche du temps perdu, la comtesse prête ses traits à la duchesse de Guermantes.

Infos pratiques :
Palais Galliera
Jusqu’au 20 mars 2016
Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 6 €
10 avenue Pierre Ier de Serbie
75116 Paris
www.palaisgalliera.paris.fr

design

Invention/Design. Regards croisés

Le Musée des arts et métiers présente une exposition inédite pensée avec Sismo, studio indépendant de design et innovation, qui explore les liens entre design contemporain et histoire des inventions, à travers une sélection de 100 objets issus des collections du musée et de pièces contemporaines provenant de grandes institutions publiques ou de collections privées. Organisée autour de L’ESSENTIEL, L’AUDACE, LE CONTEXTE, LA CURIOSITÉ, 4 notions communes au travail des inventeurs et designers, l’exposition tend à montrer que le design n’est pas la mise en forme d’une esthétique mais bien d’une intelligence.

Infos pratiques :
Musée des arts et métiers
Jusqu’au 06 mars 2016
Plein tarif : 6 € / Tarif réduit : 4 €
60 Rue Réaumur
75003 Paris
www.arts-et-metiers.net

leroil
Le Roi est mort !

Le 1er septembre 1715, Louis XIV s’éteignait à Versailles. En 2015, le château de Versailles commémore cet évènement avec une grande exposition thématique LE ROI EST MORT !, présentée du 26 octobre 2015 au 21 février 2016 dans les salles d’Afrique de l’Aile du nord du Château. La mort du roi Louis XIV, roi-homme et roi-institution, est un moment essentiel dans la construction de l’imaginaire monarchique, alliant le religieux (mort d’un chrétien) au politique (mort et résurrection du roi, qui ne meurt jamais). De l’agonie à la mise au tombeau, elle tient de la représentation, du grand spectacle baroque et joue un rôle fondamental pour la société de cour dont elle marque plus que jamais les rangs.

Infos pratiques :
Château de Versailles
Jusqu’au 21 février 2016
Plein tarif : 15 € / Tarif réduit : 13 €
Place d’Armes
78000 Versailles
www.chateauversailles.fr

picasso
Picasso.Mania

Cent chefs d’œuvre de Picasso, dont certains jamais montrés, confrontés aux plus grands maitres de l’art contemporain, David  Hockney, Jasper Johns, Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat… À la fois chronologique et thématique, le propos retrace les différents moments de la réception critique et artistique de l’œuvre de Picasso, les étapes de la formation du mythe associé à son nom. Aux grandes phases stylistiques, à certaines œuvres emblématiques de Pablo Picasso, telles queLes Demoiselles d’Avignon et Guernica, répondent les œuvres contemporaines de Hockney, Johns, Lichtenstein, Kippenberger, Warhol, Basquiat ou encore Jeff Koons.

Infos pratiques :
Grand Palais, Galeries nationales
Jusqu’au 29 février 2016
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 10 €
3 Avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
www.grandpalais.fr

mvr-exposition-visages-de-l-effroi

Visages de l’effroi. Violence et fantastique de David à Delacroix

En marge du néoclassicisme de la fin du XVIIIe siècle, le sentiment romantique émerge en France en plongeant ses racines dans un mal-être, symptomatique d’une époque troublée tant sur le plan politique et économique que social et culturel. De la fin de l’Ancien régime aux espoirs déçus de la Révolution de 1848, les artistes traversent un siècle fait de bouleversements et de désenchantements qui les amènent à repenser, voire à redéfinir, la finalité de leur art. Le néoclassicisme, des grands maitres tels David, Girodet ou Gérard porte une esthétique où la violence, souvent légitime, s’impose comme une caractéristique du discours artistique.

Infos pratiques :
Musée de la Vie romantique
Jusqu’au 28 février 2016
Plein tarif : 8,50 € / Tarif réduit : 6,50 €
Hotel Renan-Scheffer
16, rue Chaptal
75009 Paris
parismusees.paris.fr

loisirs
Une histoire, encore ! 50 ans de création à

l’école des loisirs

Afin de célébrer le 50e anniversaire de l’école des loisirs, acteur majeur de la littérature jeunesse, le musée des Arts décoratifs présente Une histoire, encore ! 50 ans de création à l’école des loisirs. Ce projet, unique et étonnant, est une carte blanche donnée à l’éditeur et à ses auteurs-illustrateurs les plus emblématiques, tels que Tomi Ungerer, Claude Ponti, Kitty Crowther, Rascal, Grégoire Solotareff ou encore Nadja. À travers l’exposition, des créations en volume ludiques et surprenantes, réalisées spécialement pour l’occasion, ainsi que des dessins originaux et des manuscrits, révèlent tout un pan de la création graphique contemporaine tournée vers l’enfance.

Infos pratiques :
Musée des Arts décoratifs
Jusqu’au 22 mai 2016
Plein tarif : 11 € / Tarif réduit : 8,50 €
107, rue de Rivoli
75001 Paris
www.lesartsdecoratifs.fr

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire