Expositions

Top 8 des expositions à voir en juillet à Paris

Voilà l’été, voilà l’été.. Quel bonheur de pouvoir enfin profiter des journées plus longues et de la chaleur qui commence tout doucement à s’installer !

Je vous propose ce mois-ci quatre nouvelles expositions : une découverte, un anniversaire, un coup de cœur et une rétrospective inédite.

La chouette découverte est l’exposition des œuvres de Paula Modersohn-Becker au MAM. Cette figure majeure de l’art moderne peu connue du grand public est exposée pour la première fois en France.

L’inauguration de l’exposition Jacques Chirac à l’occasion du dixième anniversaire du musée du Quai Branly est également l’événement du mois de juillet ! L’exposition permet de découvrir ou redécouvrir la passion de l’ancien Président de la République pour l’Asie et le Japon.

Mon coup de cœur revient à l’IMA et à son exposition consacrée à l’histoire des jardins d’Orient. L’événement se déroule à la fois dans les salles et sur le parvis du musée avec notamment un jardin éphémère exceptionnel.

Et enfin le Centre Pompidou présente « Beat Generation », une rétrospective inédite sur ce mouvement littéraire et artistique. Une importante programmation d’événements est également proposée : lecture, concerts, rencontre, cycle de films etc.

Voilà de quoi bien s’occuper au mois de juillet !

 

paulin

Pierre Paulin

En cinquante années de création, Pierre Paulin a su renouveler le siège, transcender l’aménagement de l’espace et fonder dans le même temps la première agence de design global en France. Le Centre Pompidou consacre une rétrospective inédite à son œuvre, de 1950 aux années 1990, à travers une centaine de meubles, environnements, projets et dessins. Pierre Paulin dessine pour tous : ses œuvres s’invitent dans un décor de James Bond comme au palais de l’Élysée. Ses qualités antagonistes, « dépouillement, austérité, appel lointain d’un rêve d’ascèse, mais aussi dynamisme, vitalité, humanité, ludisme, sensualité d’autant plus sensible qu’elle est souvent cachée, […] ont trouvé dans son art un terrain de coexistence pacifique », déclarait en 1983 son ami Alain Gheerbrant.

Infos pratiques :
Centre Pompidou
Jusqu’au 22 août 2016
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €
Place Georges-Pompidou
75004 Paris
www.centrepompidou.fr

gus

Gus Van Sant

Déambulation autour des films de Gus Van Sant, ses œuvres plastiques (photographiques, picturales, musicales inédites en France) et ses collaborations artistiques (William Burroughs, William Eggleston, Bruce Weber, David Bowie), l’exposition explore l’univers de ce réalisateur culte, emblème d’un cinéma anticonformiste, radical et osé. Le cinéma de Gus Van Sant est la plaque sensible de ce temps de l’Histoire américaine postmoderne (post-Pop, post-Nouvel Hollywood, post-militantisme). Tête de proue du renouveau du cinéma outre-atlantique dit indépendant, que le public français découvre en 1989 avec la sortie en salles de Drugstore Cowboy, il est l’instigateur et le défenseur, en secret, en douceur, d’une liberté artistique qui irradie depuis les marges.

Infos pratiques :
La Cinémathèque française
Jusqu’au 31 juillet 2016
Plein tarif : 11 € / Tarif réduit : 8,5 €
51 rue de Bercy
75012 Paris
www.cinematheque.fr

fashion

Fashion Forward, 3 siècles de mode (1715-2016)

Le musée des Arts décoratifs célèbre les trente ans de sa collection de mode du 7 avril au 14 août 2016. C’est l’occasion de répondre à une attente très forte émanant du public : avoir enfin la possibilité d’embrasser l’histoire de la mode sur plusieurs siècles. C’est aussi l’opportunité d’en dessiner les forces et d’en rappeler ses particularités : une collection nationale de mode et de textile conservée au sein du musée en dialogue avec les autres départements du musée des Arts Décoratifs, musée de tous les objets. L’exposition réunit 300 pièces de mode féminine, masculine et enfantine du XVIIIe siècle à nos jours, issus de son fonds, assemblées, regroupées pour dessiner une frise chronologique inédite.

Infos pratiques :
Les Arts Décoratifs – Nef
Jusqu’au 14 août 2016
Plein tarif : 11 € / Tarif réduit : 8,5 €
107 rue de Rivoli
75001 Paris
www.lesartsdecoratifs.fr

klee

Paul Klee – L’ironie à l’oeuvre

Le Centre Pompidou propose une nouvelle traversée de l’œuvre de Paul Klee, quarante-sept années après la dernière grande rétrospective française que lui consacra le musée national d’art moderne, en 1969. Réunissant environ deux cent cinquante œuvres, en provenance des plus importantes collections internationales, du Zentrum Paul Klee et de collections privées, cette rétrospective thématique pose un regard inédit sur cette figure singulière de la modernité et de l’art du 20e siècle. Exposer l’œuvre de Klee est un défi : auteur de presque dix mille œuvres, artiste insaisissable par excellence, il semble se dérober à chaque tentative de classification.

Infos pratiques :
Centre Pompidou
Jusqu’au 1er août 2016
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €
Place Georges-Pompidou
75004 Paris
www.centrepompidou.fr

paula

Paula Modersohn-Becker, L’intensité d’un regard

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente la première monographie de Paula Modersohn-Becker (1876-1907) en France. Bien que méconnue du public français, elle est aujourd’hui une figure majeure de l’art moderne. Malgré sa courte carrière artistique réduite à seulement une dizaine d’années, l’artiste nous transmet une œuvre extrêmement riche que l’exposition retrace à travers une centaine de peintures et dessins. Des extraits de lettres et de journaux intimes viennent enrichir le parcours et permettent ainsi de comprendre combien son art et sa vie personnelle furent intimement liés.

Infos pratiques :
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Jusqu’au 21 août 2016
Plein tarif : 10 € / Tarif réduit : 7 €
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
www.mam.paris.fr

chirac

Jacques Chirac ou le dialogue des cultures

Longtemps restées discrètes, les positions culturelles de Jacques Chirac sont les témoins de la révolution qui a conduit l’Europe du XXe siècle à se défaire, peu à peu, de son ethnocentrisme et à considérer les cultures du monde avec plus d’intérêt et de respect. Ce portrait culturel dressé à l’occasion du dixième anniversaire du musée permet de (re)découvrir la passion de l’ancien Président de la République pour l’Asie, et pour le Japon en particulier, ou son intérêt méconnu pour les arts précolombiens, mis à nu lors de l’exposition « Taïno » de 1994 au Petit Palais.

Infos pratiques :
Musée du quai Branly
Jusqu’au 9 octobre 2016
Plein tarif : 9 € / Tarif réduit : 7 €
37 Quai Branly
75007 Paris
www.quaibranly.fr

jardins

Jardins d’Orient – De l’Alhambra au Taj Mahal

Saviez-vous que la tulipe, bien avant de devenir un emblème des Pays-Bas, était celui des sultans ottomans ? Que le parc public est une innovation récente en Orient ? Et qu’il est aujourd’hui à la pointe des projets de développement durable de mégalopoles du monde arabe ? Saviez-vous que dans une des anciennes langues de la Perse, le mot jardin, pairi-daeza, a donné… paradis ? Cette extraordinaire histoire des jardins d’Orient, venez la découvrir… au jardin : pendant toute la durée de l’exposition, le parvis de l’IMA sera investi par un jardin éphémère exceptionnel. Confiée au paysagiste Michel Péna, cette interprétation contemporaine des jardins d’Orient se veut une invitation ludique et sensorielle à s’imprégner des multiples facettes d’un art millénaire.

Infos pratiques :
L’Institut du Monde Arabe
Jusqu’au 25 septembre 2016
Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 10 €
1, rue des Fossés-Saint-Bernard
Place Mohammed-V
75005 Paris
www.imarabe.org

beat

Beat Generation

Le Centre Pompidou présente « Beat Generation », une rétrospective inédite consacrée au mouvement littéraire et artistique né à la fin des années 1940 et étendant son influence jusqu’à la fin des années 1960. C’est tout le Centre Pompidou qui se met à l’heure de la Beat Generation à travers une riche programmation d’événements conçue avec la Bpi et l’Ircam, en écho à l’exposition : lecture, concerts, rencontre, cycle de films, colloque, programmation au Studio 13/16, etc. La Beat Generation est née à l’initiative de William Burroughs, Allen Ginsberg et Jack Kerouac qui se rencontrent à New York, à Columbia University en 1944.

Infos pratiques :
Centre Pompidou
Jusqu’au 3 octobre 2016
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €
Place Georges-Pompidou
75004 Paris
www.centrepompidou.fr

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre Mout 20/07/2016 at 13:17

    Coucou Noémie!

    Je te conseille d’aller voir l’exposition Eugen Gabritschevsky si tu aimes sortir des sentiers battus :) Epoustouflante!

    • Répondre Noëmie 20/07/2016 at 15:46

      Avec plaisir ! Merci beaucoup pour la recommandation :)

    Ajouter un commentaire