Expositions

TRACKERS, exposition de Rafael Lozano-Hemmer @gaitelyrique

L’exposition Trackers est une expérience ludique et passionnante. Son auteur, Rafael Lozano-Hemmer, utilise des caméras en direct pour capter la présence et le comportement du public.

On se retrouve ainsi en perpétuelle interaction avec les œuvres et je dois bien avouer que j’adore ça. On se positionne devant une œuvre en s’attendant à la contempler, puis on se rend compte qu’elle se construit au fur et à mesure qu’on évolue devant elle. Il y a un réel échange, on passe du temps à comprendre l’œuvre, à interagir avec elle afin de découvrir toutes ses possibilités.

13 œuvres sont proposées et plongent le visiteur dans l’univers des systèmes de surveillance et de la traque. Je vous laisse découvrir ci-dessous quelques pièces qui composent cette exposition.

Frequency and Volume transforme le corps de chaque visiteur en antenne : on capte les fréquences radio et la taille de l’ombre contrôle l’intensité du signal.

Flatsun est une reproduction du soleil qui s’anime avec la présence du visiteur.

Third Person est un écran de projection interactif qui transforme la silhouette de chaque participant en la composant de centaines de mots.

The year’s midnight est un miroir qui détecte nos yeux et fait apparaitre à leur niveau de la fumée . Cette œuvre est de loin ma préférée pour son rendu angoissant.

Reference flow est un agencement de panneaux EXIT pointant sans relâche vers la gauche du visiteur.

The company of colours affiche le visiteur sur l’écran en reprenant les couleurs historiques des consoles et ordinateurs.

Eye Contact est composé de 800 vidéos de personnes allongées qui se réveillent à l’approche du visiteur.

Make out est une composition de 2400 vidéos provenant d’Internet, qui met en scène des couples qui s’embrassent, réagissant à la présence du visiteur devant l’écran.

Infos Pratiques :
Du 30 septembre au 13 novembre 2011
3 bis rue Papin
75003 Paris
Métro : Réaumur-Sébastopol
http://www.gaite-lyrique.net/

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire