Expositions, Street Art

Vite Vite !!! Jusqu’au 7 janvier 2010, la Fondation Cartier pour l’art contemporain présente Né dans la rue – Graffiti

Petit post du samedi soir donc petit post rapide. Vous n’avez pas encore vu « Né dans la rue » ? Et bien moi non plus ! Or, depuis son inauguration début juillet, du temps a passé, et je ne pensais pas qu’elle serait encore d’actualité. Bonne nouvelle ! C’est pourquoi je vous propose de lire ou relire la rapide présentation de l’exposition réalisée par Hervé Chandès, directeur général de la Fondation Cartier pour l’art contemporain

« Se déployant dans les espaces d’exposition, sur la façade et dans le jardin de la Fondation Cartier, l’exposition met en lumière l’extraordinaire vitalité d’un mouvement artistique qui a pris son essor dans les rues de New York au début des années 1970 et qui est rapidement devenu un phénomène mondial.

Solidement ancré dans le paysage culturel, le graffiti traverse aujourd’hui les domaines des arts plastiques, du design et de la publicité. Pourtant, en dépit de son omniprésence, cette forme d’expression essentiellement illégale, dont les origines et l’histoire demeurent peu connues du grand public, continue d’évoluer en périphérie du monde artistique contemporain.

Cette exposition s’efforce de tracer les contours d’un territoire vaste et complexe, qui englobe aujourd’hui quantité de techniques, d’idées et de courants différents. Offrant une lecture des origines du mouvement ainsi qu’un panorama de la pluralité des écritures contemporaines, l’exposition Né dans la rue – Graffiti donne au visiteur l’occasion de découvrir une forme d’art omniprésente et en perpétuelle évolution, et de renouveler ainsi le regard que chacun porte sur la ville. »

Intéressant, n’est-ce pas ?  Alors maintenant courez et on en reparle !

Infos pratiques :
Jusqu’au 7 janvier 2010
Tous les jours, sauf le lundi, de 11h à 20h
Nocturne le mardi jusqu´à 22h
Accès libre pour les moins de 18 ans le mercredi de 14h à 18h
261, boulevard Raspail
Paris 75014
Métro : lignes 4 et 6, stations Raspail ou Denfert-Rochereau
http://fondation.cartier.com

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre jozzy-online 02/03/2010 at 21:52

    Merci d’avoir un blog interessant

  • Ajouter un commentaire