Patrimoine

Versailles Intime, le bosquet du Théâtre d’Eau par L. Benech et J-M. Othoniel

© Fabrice Moireau

Cette rencontre Versailles Intime est différente, elle nous a demandé de la patience et a suscité beaucoup de curiosité. En effet notre visite dépendait de l’arrivée du célèbre artiste contemporain Jean-Michel Othoniel entre les murs du Château. Pendant les quelques mois précédant l’évènement, je me plaisais à imaginer des aménagements contemporains dans les jardins du Château de Versailles, des sculptures colorées à l’image de la station de métro « Palais Royal-Musée du Louvre ». 

Puis il y a trois semaines, nous avons découvert le thème de notre visite « la recréation du bosquet du Théâtre d’Eau ». Après avoir pris connaissance en décembre dernier du sauvetage des sculptures du Parc dans La Petite Ecurie du Roi, ce réaménagement nous donne l’occasion de découvrir une nouvelle étape dans la restauration des jardins du Château de Versailles. Difficile de ne pas être enthousiaste car pour la première fois nous assistons à la recréation d’un espace dans ce lieu historique, mythique qu’est le Château de Versailles. 

Situé au centre de la frange Nord du jardin de Versailles, entre le bosquet de l’Étoile et le bosquet des Trois Fontaines, le bosquet du Théâtre d’Eau a été créé entre 1671 et 1674 par André Le Nôtre. Ce lieu a été conçu comme un théâtre de verdure, avec une partie surélevée réservée aux acteurs et des gradins pour les spectateurs. Cadre de nombreuses fêtes sous le règne de Louis XIV, le Théâtre d’Eau fut détruit en 1775, sous le règne de Louis XVI, pour faire place à un dessin d’allées et d’engazonnement. Devenu le bosquet du Rond Vert, il est maintenu tel quel au XIXe siècle. Fermé au public depuis les ravages de la tempête de 1990, il est complètement anéantit par ceux de l’ouragan en 1999.

Depuis Le Château de Versailles a décidé de redonner vie à ce bosquet en proposant la création d’un Jardin Contemporain. Un concours international a ainsi été lancé en 2011 avec pour consigne de  proposer un projet où « les états XVIIe et XVIIIe pourraient naturellement coexister avec les aménagements du XIXe et avec des créations contemporaines, à condition que les « fondamentaux » de l’architecture inventés par Le Nôtre ne soient jamais oubliés ».

C’est à la suite de ce concours que le projet de création contemporaine pour la restauration du bosquet du Théâtre d’Eau, redessiné par le paysagiste Louis Benech et investi par les sculptures fontaines de Jean-Michel Othoniel, a été choisi.

7U7A3072

7U7A3081

Nous découvrons en avant-première le chantier du réaménagement. Les travaux ont débuté le 15 mai 2013, ils doivent se terminer cet été pour une inauguration prévue le 12 septembre 2014.

7U7A3084

Accompagnés de Louis Benech et Jean-Michel Othoniel, nous découvrons les croquis du Bosquet.

7U7A3085

Louis Benech nous explique que son parti pris est de créer un bosquet accueillant, ouvert en permanence alors que les autres bosquets historiques, plus fragiles, sont souvent fermés.

7U7A3086

Jean-Michel Othoniel posera à fleur d’eau quatre sculptures-fontaines dorées. Il nous explique que ces oeuvres abstraites composées d’entrelacs et d’arabesques en verre de Murano évoquent le corps en mouvement, elles s’inspirent directement des ballets donnés par Louis XIV et de l’Art de décrire la danse de Raoul-Auger Feuillet de 1701.

7U7A3094

7U7A3100Le bassin des Enfants dorés

7U7A3105

7U7A3119

7U7A3121

7U7A3124

Après avoir visité le chantier, découvert les croquis du bosquet, il nous tarde d’aller à la rencontre des sculptures de Jean-Michel Othoniel.

7U7A3126

7U7A3128

7U7A3153

Privilège absolu, nous avons le bonheur de découvrir dans l’atelier de l’artiste la plus petite des trois fontaines.

7U7A3130

7U7A3135

7U7A3145

Ces perles en verre doré sont sublimes. Les petites imperfections de la feuille d’or prise dans le verre apportent beaucoup de charme et de réalisme à la sculpture.

7U7A3146

7U7A3151

7U7A3149

7U7A3154

7U7A3158

7U7A3162

7U7A3169

Un grand merci à Diane et au Château de Versailles pour ces moments toujours aussi magiques et hors du temps. Un grand merci également à Louis Benech et Jean-Michel Othoniel pour avoir eu la gentillesse de partager avec nous leur projet le temps d’une belle après-midi.

Heureuse d’avoir eu le privilège d’assister à la renaissance de ce lieu historique qu’est le bosquet du Théâtre d’Eau. Impatiente également de le retrouver en septembre et dans plusieurs années…

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre Nicole Mercy 29/06/2014 at 16:16

    Merci pour ce merveilleux partage ….J’aurais aimé être avec vous pour cette découverte.
    Cordialement.

  • Répondre Nouveau bosquet du Théâtre d’Eau, jardins de Versailles : travaux d’aménagement | André Le Nôtre 19/09/2015 at 11:03

    […] Toute demande de reproduction est à adresser à zestforart.com […]

  • Ajouter un commentaire