Patrimoine

Versailles Intime, Les dessous des fontaines et les secrets des bosquets

Fin septembre j’ai eu la chance d’assister à une nouvelle rencontre Versailles Intime. Après les appartements privés du Roi, les fantômes du Petit Trianon et le Petit Théâtre de la Reine, je suis toujours aussi enthousiaste à l’idée de découvrir une nouvelle facette du Château de Versailles.

Cette fois nous avons eu la chance de partir à la découverte des jardins, bosquets et fontaines en compagnie des fontainiers du Château. Une thématique un peu différente mais pas si surprenante puisque depuis janvier 2013 le lieu rend hommage à André Le Nôtre, le créateur des jardins de Versailles.

Pour le 400ème anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre, différentes facettes du jardinier de Louis XIV sont présentées à l’intérieur comme à l’extérieur du Château de Versailles. Célèbre pour avoir été l’auteur de nombreux plans de jardins à la française, il continue d’inspirer les créateurs du monde entier.

Rendez-vous pris avec les fontainiers dans les jardins, nous partons à la découverte des bosquets et de leurs fontaines. Le domaine possède au total quatorze bosquets et cinquante fontaines qui ont gardé leur physionomie d’origine. Le système hydraulique de Versailles est également resté inchangé depuis sa création. Une dizaine de fontainiers actionnent avec leur clé de lyre les différentes fontaines du domaine. Une clé de lyre ne peut ouvrir qu’une seule fontaine et le nom de la fontaine est inscrit sur cette dernière pour qu’il n’y ait aucune confusion possible. Treize fontainiers sont par exemple nécessaires pour ouvrir les eaux du bassin de Neptune. Les fontaines ne peuvent rester en activité plus de dix minutes car elles vident les réservoirs d’eau.

Dans les jardins nous faisons la connaissance de l’artiste italien Giuseppe Penone qui est exposé au Château de Versailles jusqu’au 31 octobre. L’exposition d’art contemporain, Penone Versailles, est présentée principalement dans les jardins à la française ainsi que dans le Château. On découvre de majestueux arbres devant la façade côté jardins, au niveau du parterre d’Eau et dans le  bosquet de l’Étoile.

La visite se termine par la découverte d’une jolie maison de fonction et de ses deux grands réservoirs. Au siècle dernier, les réservoirs servaient de piscine municipale aux versaillais.

P1030239Giuseppe Penone

P1030243Le bassin de Latone en rénovation

P1030247

P1030249

P1030253Le bassin de Saturne

P1030264Le bosquet de la Colonnade

P1030269

P1030270

P1030271

P1030274

P1030276

P1030280Giuseppe Penone

P1030282Giuseppe Penone

P1030283Giuseppe Penone

P1030290Le bassin d’Apollon

P1030295

P1030296Le Bosquet de l’Encelade

P1030300

P1030301Giuseppe Penone

P1030304Giuseppe Penone

P1030305Giuseppe Penone

P1030306La maison de fonction et ses réservoirs

P1030313Le réservoir

P1030316

P1030317Le bassin de Neptune

P1030318

P1030321

Une nouvelle version de l’application des jardins de Versailles est disponible sur l’App Store et prochainement sur Google Play. Toute aussi riche en innovation que la première, elle vous propose grâce à la carte 3D et à la géolocalisation des commentaires audios et vidéos au fur et à mesure de vos balades dans les jardins.

Un grand merci à Diane et à l’équipe du Château de nous donner l’occasion de quitter notre quotidien, l’espace d’un après-midi, pour un beau voyage dans le temps !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

3 Commentaires

  • Répondre Hélène 29/10/2013 at 08:03

    C’était une belle visite comme les deux précédentes pour moi qui ne connait pas Versailles (malgré mes 5 années parisiennes)!!!

    Voilà qui a agréablement occupé mon insomnie du matin (levée à 6h …folle que je suis)

    Gros bisous ma grande!
    marraine

    • Répondre Noëmie Roussel 29/10/2013 at 11:50

      Contente que tu viennes te balader sur mon blog pendant tes insomnies :-) :-)
      Je t’embrasse

  • Répondre roussel MF 30/10/2013 at 11:19

    Merci pour ces quelques minutes de rêverie à travers les jardins de Versailles.

  • Ajouter un commentaire