Expositions

8 expositions à voir cet automne à Paris

Cette liste n’est pas exhaustive alors n’hésitez pas à proposer d’autres expositions et sorties culturelles en commentaire de cet article.

Bonne visite !

Cindy Sherman à La Fondation

La Fondation Louis Vuitton accueille le premier événement consacré en France à Cindy Sherman depuis son exposition personnelle au Jeu de Paume en 2006. Ses portraits, où elle se met en scène et incarne divers personnages, sont autant de questionnements sur l’identité et les images d’aujourd’hui. L’exposition réunit 170 œuvres de l’artiste – de 1975 à 2020 – soit plus de 300 images articulées par séries parmi lesquelles Untitled film stills, Rear Screen Projections, Fashion, History Portraits, Disasters, Headshots, Clowns, Society Portraits, Murals, Flappers.  Une série nouvelle présentant des figures masculines et des couples est particulièrement à découvrir. Dans une scénographie conçue en étroite collaboration avec Cindy Sherman elle-même, cette présentation embrasse l’ensemble de sa carrière, tout en mettant l’accent sur ses travaux réalisés depuis le début des années 2010 jusqu’à un ensemble d’œuvres très récentes et inédites.

Infos pratiques :
Fondation Louis Vuitton
Jusqu’au 3 janvier 2021
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 10 €
8, avenue du Mahatma Gandhi
Bois de Boulogne – 75116 Paris
www.fondationlouisvuitton.fr

Gabrielle Chanel. Manifeste de mode

À la faveur de sa réouverture après des travaux d’extension, le Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris, présente la première rétrospective en France d’une couturière hors normes : Gabrielle Chanel (1883-1971). Dans ces années où Paul Poiret domine la mode féminine, Gabrielle Chanel, va dès 1912, à Deauville, puis à Biarritz et Paris, révolutionner le monde de la couture, imprimer sur le corps de ses contemporaines un véritable manifeste de mode. Gabrielle Chanel. Manifeste de mode occupe une surface de près de 1 500 m2 – dont les nouvelles galeries ouvertes en rez-de-jardin. Sur un parcours jalonné de plus de 350 pièces issues des collections de Galliera, du Patrimoine de CHANEL, de musées internationaux – le Victoria & Albert Museum de Londres, le De Young Museum de San Francisco, le Museo de la Moda de Santiago du Chili, le MoMu d’Anvers… – et de collections particulières, cette exposition est une invitation à découvrir un univers et un style intemporels.

Infos pratiques :
Palais Galliera, musée de la mode de la Ville de Paris
Jusqu’au 14 mars 2021
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 12 €
10, Avenue Pierre Ier de Serbie
75116 Paris
www.palaisgalliera.paris.fr 

Turner, peintures et aquarelles

En 2020, le musée Jacquemart-André présente une rétrospective de Joseph Mallord William Turner (1775-1851). Incontestablement le plus grand représentant de l’âge d’or de l’aquarelle anglaise, il en exploita les effets de lumière et de transparence sur les paysages anglais ou les lagunes vénitiennes. Cette exposition révèle le rôle qu’ont joué les aquarelles dans la vie et l’art de Turner, des œuvres de jeunesse qu’il envoya à la Royal Academy aux fascinantes expérimentations lumineuses et colorées de sa maturité. Pour un public moderne, ces dernières comptent parmi ses œuvres les plus radicales et accomplies. Grâce aux prêts exceptionnels de la Tate Britain de Londres, qui abrite la plus grande collection de Turner au monde, le musée Jacquemart-André accueille une exposition de 60 aquarelles et quelque 10 peintures à l’huile, dont certaines n’ont jamais été présentées en France.

Infos pratiques :
Musée Jacquemart-André
Jusqu’au 11 janvier 2021
Plein tarif : 15 € / Tarif réduit : 12 €
158 boulevard Haussmann
75008 Paris
www.musee-jacquemart-andre.com

Victor Brauner. Je suis le rêve. Je suis l’inspiration.

Le Musée d’Art Moderne de Paris consacre à Victor Brauner (1903-1966), figure singulière du surréalisme, une importante monographie regroupant plus d’une centaine d’œuvres, peintures et dessins, dont certaines montrées en France pour la première fois depuis la dernière rétrospective à Paris au musée national d’art moderne en 1972. Le parcours chronologique de l’exposition permet de redécouvrir l’univers braunerien, complexe de par la richesse de ses sources et de l’intrication constante de sa biographie avec ses œuvres. Il se décompose ainsi : une jeunesse roumaine (1920-1925) ; Paris, la rencontre avec l’univers surréaliste (1925-1932) ; L’aventure surréaliste (1933-1939) ; « Les frontières noires » de la guerre (1939-1945) ; Autour du Congloméros (1941-1945) ; Après la guerre (1946-1948) ; Au-delà du surréalisme (1949-1966).

Infos pratiques :
Musée d’Art Moderne de Paris
Jusqu’au 10 janvier 2021
Plein tarif : 13 € / Tarif réduit : 11 €
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
www.mam.paris.fr

Matisse, comme un roman

À l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la naissance d’Henri Matisse (1869-1954), le Centre Pompidou lui rend hommage au travers d’une exposition réunissant des œuvres incontournables qui explorent l’intrication texte/image au sein de son œuvre et offrent une lecture singulière de sa création. En 1942, Henri Matisse déclare : « L’importance d’un artiste se mesure à la quantité de nouveaux signes qu’il aura introduits dans le langage plastique. » Durant toute sa carrière, il est cet artiste. Comme tous les grands créateurs, il donne naissance à des mondes sans équivalents – ces nouveaux signes plastiques qu’il appelle de ses vœux. Son œuvre, destiné à bouleverser le regard moderne, s’est exprimé au travers d’une variété de techniques qu’il a approfondies infatigablement : peinture, dessin, sculpture, livres illustrés, et jusqu’à cette invention singulière, riche de conséquences sur le plan artistique, d’un dessin à même la couleur, avec les gouaches découpées réalisées à la fin de sa vie.

Infos pratiques :
Centre Pompidou
Du 21 octobre 2020 au 22 février 2021
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €
Place Georges-Pompidou
75004 Paris
https://www.centrepompidou.fr

Paris 1910-1937. Promenades dans les collections Albert-Kahn

Produite en partenariat avec le musée départemental Albert-Kahn, cette exposition explore à travers l’image, le Paris de la Belle époque à la fin des années 1930. À partir des autochromes et des films produits par les opérateurs des Archives de la Planète, l’exposition dresse un portrait de la ville et révèle le glissement d’une capitale intemporelle vers une métropole soucieuse de progrès et tournée vers l’avenir. Cette exposition est l’occasion de porter un regard nouveau sur un fond d’images atypique au sein de la production visuelle des premières décennies du 20ème siècle : les autochromes, premier procédé de photographie en couleur, et les films pris à Paris par les opérateurs des Archives de la Planète. Les Archives de la Planète, vaste entreprise imaginée par Albert Kahn, banquier, mécène utopiste et pacifiste, poursuivait l’ambition « d’établir un dossier de l’humanité prise en pleine vie », à un moment charnière de son histoire, à « l’heure critique » de changements aussi profonds qu’inéluctables pour reprendre les mots mêmes du géographe Jean Bruhnes, directeur scientifique du projet.

Infos pratiques :
Cité de l’architecture et du patrimoine
Jusqu’au 11 janvier 2021
Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 9 €
1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris
www.citedelarchitecture.fr

Tempêtes et naufrages. De Vernet à Courbet

Le musée de la Vie romantique vous invite à découvrir une thématique emblématique et fascinante de la première moitié du XIXe siècle et l’une des plus puissantes sources d’inspiration de l’univers romantique : les tempêtes et les naufrages. À travers une sélection d’une soixantaine d’œuvres – peintures, dessins, estampes, manuscrits – de plus de trente artistes des XVIIIe et XIXe siècles, cette exposition embarque le visiteur dans un récit vivant et illustré de la tempête maritime, depuis le déchaînement des éléments jusqu’aux conséquences souvent dramatiques du naufrage et de la perte avant le retour au calme en mer et sur terre. La mer, par sa démesure et sa violence, fait écho aux tourments intérieurs des artistes qui s’emparent des motifs de coups de vents, de nuages menaçants, de vagues se brisant sur des récifs, de navires en perdition et de personnages en danger afin de créer de véritables mises en scène sublimes et dramatiques. Ce véritable spectacle des éléments déchaînés dévoile aussi toute une palette de sentiments exacerbés comme la terreur, le courage ou l’admiration devant la force et la beauté de la nature.

Infos pratiques :
Musée de la vie romantique
Du 18 novembre 2020 au 14 mars 2021
Plein tarif : 9 € / Tarif réduit : 7 €
16 Rue Chaptal
75009 Paris
museevieromantique.paris.fr

Man Ray et la mode

Artiste emblématique du surréalisme, Man Ray a révolutionné la photographie de mode de l’entre-deux guerres en lui offrant une dimension expérimentale faite d’inventivité technique et d’une liberté de ton inédite. Cette exposition vous invite à revivre une période fascinante à travers l’objectif de cet artiste visionnaire et à découvrir un aspect souvent méconnu de son œuvre.
Explorant pour la première fois l’œuvre de Man Ray sous l’angle de la mode, l’exposition met en lumière ses travaux réalisés pour les plus grands couturiers – Poiret, Schiaparelli, Chanel – et les plus grandes revues – Vogue, Vanity Fair et Harper’s Bazaar. Alors que la photographie de mode balbutie encore, Man Ray développe dès 1921 une esthétique nouvelle et moderne, faite d’inventivité technique, de liberté et d’humour. Ses expérimentations et ses clins d’œil surréalistes brouillent les frontières entre l’art et la mode et font de lui l’un des inventeurs de la photographie de mode contemporaine.

Infos pratiques
:
Musée du Luxembourg
Jusqu’au 17 janvier 2021
Plein tarif : 13 € / Tarif réduit : 9 €
19 rue de Vaugirard
75006 Paris
museeduluxembourg.fr

Previous Post

You Might Also Like

Pas de commentaire

Leave a Reply