Expositions

9 expositions à voir au mois de Juillet à Paris

1/ Unedited History, Iran 1960-2014 @ Musée d’art moderne de la ville de Paris
«Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente à l’ARC UNEDITED HISTORY, Iran 1960-2014. Composée de plus de 200 oeuvres pour la plupart inédites en France, l’exposition offre un nouveau regard sur l’art et la culture visuelle en Iran des années 1960 à aujourd’hui. L’exposition interroge l’histoire contemporaine de ce pays sous forme de séquences : les années 1960-1970, l’époque de la révolution de 1979 et la guerre Iran-Irak (1980-1988), puis de l’après-guerre à aujourd’hui.»
Jusqu’au 24 août 2014
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
http://mam.paris.fr

2/ Tatoueurs, Tatoués @ Musée du quai Branly
«L’exposition revient sur les sources du tatouage et présente le renouveau de ce phénomène désormais permanent et mondialisé. Dans les sociétés dites « primitives », issue des mondes orientaux, africains et océaniens, le tatouage a un rôle social, religieux et mystique et accompagne le sujet dans ses rites de passage en l’incluant dans la communauté. À l’inverse, en Occident, on retient qu’il fut marque d’infamie, de criminalité, attraction de cirque (avec le phénomène des side-shows) puis marque identitaire de tribus urbaines.»
Jusqu’au 18 octobre 2014
37 Quai Branly
75007 Paris
http://www.quaibranly.fr

3/ L’État du ciel – Part 2 @ Palais de Tokyo
«L’État du ciel témoigne de l’attention portée par des artistes, des poètes, des philosophes aux circonstances physiques, morales et politiques de notre monde. Cette saison qui permettra en un semestre de découvrir plus d’une dizaine de propositions ou d’expositions sur ce thème, répond à la sentence que formula André Breton à propos de Giorgio de Chirico : « L’artiste, cette sentinelle sur la route à perte de vue des qui-vive.»
Jusqu’au 7 septembre 2014
3 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
http://www.palaisdetokyo.com

4/ Lucio Fontana, Rétrospective @ Musée d’art moderne de la ville de Paris
«Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente l’une des plus importantes rétrospectives de Lucio Fontana (1899-1968). Considéré comme un des grands visionnaires du vingtième siècle, son œuvre a marqué plusieurs générations d’artistes, d’Yves Klein à aujourd’hui. Pour la première fois en France depuis 1987, plus de 200 sculptures, toiles, céramiques et environnements permettent d’offrir une vision globale de son parcours atypique et de ses changements de styles.»
Jusqu’au 24 août 2014
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
http://mam.paris.fr

5/ Il était une fois l’Orient Express @ Institut du monde Arabe
«Plus qu’une exposition, un événement ! Dans toute sa splendeur d’autrefois l’Orient Express vient faire halte sur le parvis de l’Institut du monde arabe à l’occasion d’une grande exposition consacrée au plus mythique des trains, à cette icône de l’Art-Déco qui a fait le ravissement de générations de voyageurs, ouvrant grand à ceux-ci les portes de l’Orient.»
Jusqu’au 31 août 2014
1, rue des Fossés-Saint-Bernard 
75005 Paris
http://www.imarabe.org

6/ The Parisianer @ L’Hôtel de Ville
«Pour l’inauguration de son concept store “Paris Rendez-vous”, la mairie de Paris présente l’exposition The Parisianer à l’Hôtel de Ville . 50 artistes font découvrir leur Paris rêvé, grinçant ou décalé à travers les couvertures d’un magazine imaginaire. Flâner dans les ruelles parisiennes, boire un café en terrasse en regardant les passants, courir dans le métro ou se perdre dans le tumulte des Grands Boulevards, danser jusqu’au petit matin, manifester, rire, aimer, trinquer… L’illustrateur Wassim Boutaleb guide les visiteurs avec humour dans cette promenade parisienne éclectique et surprenante.»
Jusqu’au 19 juillet 2014
1 place de l’Hôtel de ville
75004 PARIS
http://www.theparisianer.fr

7/ Martial Raysse @ Centre Pompidou
«Martial Raysse, un artiste visionnaire, en marge des courants artistiques dominants. Si l’on interroge Martial Raysse sur ce qui l’a conduit à devenir artiste, le goût du langage et de l’émotion poétique se révèlent instantanément. Pourquoi avoir d’abord choisi la littérature, puis abandonné cette voie pour une carrière artistique autodidacte ? Parce que la peinture est un langage universel. Parce que l’appel de la vie s’est manifesté plus fortement du côté de la peinture. À travers plus de deux cents œuvres peintures, sculptures, films, photographies et dessins, le Centre Pompidou consacre…»
Jusqu’au 22 septembre 2014
Place Georges-Pompidou
75004 Paris
http://www.centrepompidou.fr

8/ Architecture en uniforme @ la Cité de l’Architecture et du Patrimoine
«Projeter et construire pour la Seconde Guerre mondiale. L’exposition rend compte des conséquences que le Second conflit mondial a eues sur l’environnement bâti, révélant les développements oubliés de l’architecture durant les années sombres. Demeurée jusqu’ici dans une zone grise, la dynamique qui a animé la recherche, l’innovation et les constructions réalisées par les architectes durant les années de guerre est enfin restituée.»
Jusqu’au 8 septembre 2014
1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre
75016 Paris
http://www.citechaillot.fr

9/ Motion Factory, Les ficelles du monde animé @ La Gaîté lyrique
«Croquis, maquettes, figurines en bois, pâte à modeler ou papier : découvrez l’envers du décor de l’animation tactile à travers les imaginaires les plus fous de cette génération ultra-créative de réalisateurs. Pour Motion Factory, ils réinventent, bricolent et adaptent le do it yourself et la tradition tactile aux outils de leur temps.»
Jusqu’au 10 août 2014
3 bis rue Papin

75003 Paris
http://www.gaite-lyrique.net

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire