Expositions

La carte blanche d’Ivan Messac Art Paris Art Fair 2017

Ivan Messac et la galerie Art to Be Gallery étaient présents à l’édition 2017 d’Art Paris Art Fair avec un projet réalisé pour l’occasion “Télé-Viseurs”.

Ivan Messac, curator et artiste s’est entouré de grandes personnalités de l’histoire de l’art, tels que Jacques Monory, Nam June Paik, Wolf Vostell… autour d’une thématique commune : la télévision.

Le projet n’a pas été construit autour d’un mouvement particulier ou d’un groupe d’artistes, mais réunit à la fois des œuvres d’artistes emblématiques lorsqu’on évoque la télévision et des artistes émergents qui ont spécifiquement travaillé autour de ce sujet.
Personnellement, j’ai adoré l’œuvre de Nam June Paik JO Barcelone 1992 !

www.artparis.com

arttobegallery.com
ivanmessac.com

Artistes présentés : Roland Baladi (Français), Sébastien Bayet (Français), François Boisrond (Français), Bodys Isek Kingelez (Congolais), Ryan Mendoza (Américain), Ivan Messac (Français), Jacques Monory (Français), Nam June Paik (Coréen), Joan Rabascall (Catalan), SKWAK (Français), Wolf Vostell (Allemand).

 
Ivan Messac – Ni Vu Ni Connu, 1970, acrylique sur toile, 100 x 100 cm


Jacques Monory – T.V.8 TV Canal 8, 1977, acrylique sur toile, 92
x 65 cm

Nam June Paik – JO Barcelone 1992, 1992, lithographie sur
papier, 60 x 80 cm.


Roland Baladi – Sonorette, 1998, marbre, 28 x 29 x 30 cm

Joan Rabascall – Monument à la télévision Nouvel Ordre
Mondial, 1992, technique mixte, 37 x 40 x 47 cm


Bodys Isek Kingelez – TV Made in Zaire, 1992, carton et métal,
25 x 20 x 15 cm.


François Boisrond – Les Duchesnay, 1990, acrylique sur papier, 120 x 120 cm.


Sébastien Bayet – Intérieur, 2016, huile et tissus sur toile, 210 x 140 cm
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre Ivan Messac 05/04/2017 at 12:46

    Noémie,
    je te remercie de suivre si attentivement mon parcours artistique. Il faut dire que Romain s’occupe bien de ma communication. Merci pour cet article que rend hommage, à ma carte blanche tout autant qu’aux artistes que tu sites presque tous.
    A te voir une prochaine fois,
    Ivan

  • Ajouter un commentaire