Expositions

La Grande Galerie de l’Évolution : l’aventure muséologique

Evolution ©MNHN-Patrick Lafaite 

J’ai eu le plaisir de visiter pour la première fois La Grande Galerie de l’Évolution située dans la partie sud-ouest du Jardin des plantes de Paris. J’ai adoré ce lieu et sa scénographie à la fois pédagogique et onirique.

Le lieu a fêté ses 20 ans de réouverture en septembre dernier et à cette occasion différents chantiers ont été entrepris afin de moderniser les équipements, restaurer certains spécimens et apporter quelques nouveautés scénographiques.

La Grande Galerie de l’Évolution est l’une des galeries du Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle expose des animaux qui proviennent des collections historiques de l’ancienne Galerie de Zoologie, inaugurée en 1889.

Rénovée en 1994, La Grande Galerie traite de l’évolution des espèces et de la diversité du monde vivant. L’exposition permanente s’étend sur 6 000 m2 et s’articule sur trois niveaux :

  • « La diversité du vivant » niveau 0 & 1 : ces deux espaces présentent sur 2 000 m2 la diversité des espèces animales qui peuplent les milieux marins et terrestres. Le niveau 0 évoque les milieux marins, des plaines abyssales aux récifs coralliens. Les milieux polaires font la transition avec les milieux terrestres au niveau 1. A ce niveau sont présentés : le désert saharien, la forêt amazonienne et la caravane africaine.
  • « L’homme, facteur d’évolution » niveau 2 : sur le balcon intermédiaire, des exemples d’activités humaines montrent que l’Homme influence l’environnement et l’évolution de la vie. Un espace qui ne devrait pas s’étendre est également présenté : la salle des espèces menacées et disparues. Cette salle abrite des spécimens (plantes et animaux) éteints ou en voix d’extinction.
  • « L’évolution de la vie » niveau 3 : sur le balcon supérieur, après une évocation des grands naturalistes qui ont contribué à la compréhension de l’histoire de la vie, les mécanismes de l’évolution sont expliqués. Le parcours invite le visiteur à s’interroger sur son rôle et à mieux comprendre son impact sur l’environnement et sa biodiversité.

Ce qui m’a le plus fasciné dans cette exposition, c’est cette scénographie qui exploite la superbe architecture toute en acier du bâtiment emblématique de la fin du XIXe siècle. Rénové il y a 20 ans par les architectes Paul Chemetov et Borja Huidobro et appuyé par le scénographe René Allio, il offre aux visiteurs un incroyable spectacle sonore et lumineux. L’ambiance d’une journée dans la savane africaine ou la forêt tropicale est recréée. Ce dispositif “son & lumière” synchronisé dans l’univers muséal est apparemment unique en France et en Europe. Je ne peux que vous recommander ce voyage à travers le temps et les continents !

Un espace d’exposition temporaire est également proposé au -1. En ce moment, vous pouvez découvrir “Sur la piste des Grands Singes”, un exposition qui propose au public de mieux connaître ces animaux et de partir à leur rencontre dans leur environnement.

Scénographie       Choix des œuvres       Tarifs
citron-note-incitron-note-incitron-note-incitron-note-incitron-note-in      citron-note-incitron-note-incitron-note-incitron-note-incitron-note-off            citron-note-incitron-note-incitron-note-incitron-note-offcitron-note-off

Conseil : prévoir trois bonnes heures pour prendre le temps de visiter tout l’espace et profiter des bornes interactives. Le parcours est vraiment très fluide, l’occasion rêvée pour une visite en famille.

Infos Pratiques :
Ouvert tous les jours, sauf le mardi et le 1er mai. 10h – 18h.
Plein tarif : 9 € / Tarif réduit : 6 € / Gratuit : visiteur de moins de 26 ans.
36 rue Geoffroy Saint-Hilaire
75005 Paris
www.mnhn.fr

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire