Expositions

Sélection d’expos #janvier

1/ Les couleurs du ciel – Peintures des églises de Paris au XVIIe siècle @Musée Carnavalet
« Découvrez une rétrospective inédite consacrée à la peinture du XVIIe siècle dans les églises de la capitale. Environ cent vingt peintures, dessins et gravures issus de collections françaises et étrangères seront rassemblés pour la première fois au musée Carnavalet. »
Jusqu’au 24 février 2013
23, rue de Sévigné
75003 Paris
http://carnavalet.paris.fr 

2/ L’impressionnisme et la mode @Musée d’Orsay
« Soucieux de rendre compte de la vie contemporaine, l’impressionnisme a privilégié la représentation de la figure humaine dans son milieu quotidien et saisi l’homme « moderne » dans ses activités habituelles, à la ville comme à la campagne. »
Jusqu’au 20 janvier 2013
5 Quai Anatole France
75007 Paris
http://www.musee-orsay.fr

3/  Edward Hopper @Le Grand Palais
« Les peintures d’Edward Hopper ont la simplicité trompeuse des mythes, l’évidence des images d’Epinal. Chacune d’elles est un condensé des savoirs hypothétiques, des rêves que nous inspire l’Amérique. Expression des sentiments les plus poignants, ou pures constructions mentales, ces peintures donnent lieu aux interprétations les plus contradictoires. »
Jusqu’au 28 janvier 2013
Avenue Winston Churchill
75008 Paris
http://www.rmn.fr

4/ La photographie en cent chefs-d’œuvre @Bibliothèque Nationale de France (BNF)
« Cette exposition propose cent photographies provenant des collections de la BnF. L’idée consiste à présenter selon un parcours ni chronologique ni thématique mais poétique selon une association d’image en image, obéissant à une logique de rapprochements et de correspondances intellectuelles et formelles des œuvres choisies pour leur beauté, la perfection de leur tirage et leur provenance. »
Jusqu’au 17 février 2013
Quai François-Mauriac
75013 Paris
http://www.bnf.fr/

5/ Au delà du Street Art @Musée de la Poste
« Cette exposition propose aux visiteurs de découvrir les évolutions de cet art urbain. Après une évocation historique du mouvement en France au travers de photographies et d’oeuvres de pionniers – notamment Ernest Pignon-Ernest et Gérard Zlotykamien – l’exposition se poursuit avec les créations de 11 artistes : Bansky, C215, Dran, Invader, L’Atlas, Ludo, Miss. Tic, Rero, Shepard Fairey, Swoon et Vhils. »
Jusqu’au 30 mars 2013
34, Boulevard de Vaugirard
75015 Paris
http://www.laposte.fr/adressemusee/

6/ Yue Minjun – L’ombre du fou rire @Fondation Cartier
« La Fondation Cartier pour l’art contemporain présente la première grande exposition européenne consacrée à Yue Minjun. Une occasion unique de découvrir le travail de cet artiste chinois aujourd’hui reconnu et dont la célébrité contraste avec la grande discrétion. »
Jusqu’au 17 mars 2013
261, boulevard Raspail
Paris 75014
http://fondation.cartier.com

7/ Salvador Dalí @Centre Pompidou
« Le Centre Pompidou rend hommage à l’une des figures magistrales les plus complexes et prolifiques de l’art du 20e siècle, Salvador Dalí, plus de trente ans après la rétrospective que l’institution lui avait consacrée en 1979-1980. Souvent dénoncé pour son cabotinage, son goût de l’argent et ses prises de positions politiques provocatrices, Dalí est à la fois l’un des artistes les plus controversés et les plus populaires. »
Jusqu’au 25 mars 2013
19 Rue Beaubourg
75004 Paris
http://www.centrepompidou.fr

8/ Enki Bilal – Les Fantômes du Louvre @Musée du Louvre
« Bilal est au Louvre… Il photographie près de 400 oeuvres emblématiques, sous un angle souvent décalé,  inattendu. Il en choisit 23, qu’il fait tirer sur des toiles de 50 x 60 cm. Sur ces tirages, il peint à l’acrylique et au pastel… 23 fantômes. »
Jusqu’au 18 mars 2013
34, quai du Louvre
75001 Paris
http://www.louvre.fr

9/ Le musée des coeurs brisés @104 (CENTQUATRE)
« Un téléphone, un ours en peluche, une hache, des menottes, des sous-vêtements… Quel espace incongru réunit en son sein une collection aussi variée ? “Les objets trouvés” essaieront certains. “Un Musée d’art modeste” tenteront d’autres. Ne cherchez plus : il s’agit du Musée des Cœurs Brisés, qui, installé au CENTQUATRE, se propose de faire l’inventaire des reliques dont se pare la déception sentimentale. »
Jusqu’au 20 janvier 2013
104 rue d’Aubervilliers / 5 rue Curial
75019 Paris
www.104.fr

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire