Expositions

Top 8 des expositions à voir en novembre à Paris

Le mois de novembre est plus sage en nombre de vernissages mais tout aussi riche en expositions à découvrir !

De grandes personnalités de la culture comme Oscar Wilde, Hergé et plus récemment Maurizio Cattelan sont à l’honneur.

La collection Chtchoukine exposée à la Fondation Louis Vuitton est aussi l’événement de cette saison puisqu’elle rend hommage à l’un des plus grands mécènes du début du XXème siècle.

Une importante rétrospective consacrée à Bernard Buffet est également proposée au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, l’occasion de découvrir le travail du peintre français à la célébrité parfois discutée.

Enfin j’ai entendu beaucoup de bien de l’exposition La Peinture américaine des années 1930 au musée de l’Orangerie. De célèbres peintres américains aux univers esthétiques très différents y sont exposés comme : Marsden Hartley, Georgia O’Keeffe ou encore le fameux Edward Hopper.

Cette sélection non-exhaustive propose des thématiques très variées, de quoi s’occuper pendant les longues journées pluvieuses d’automne !

mexique

Mexique (1900–1950)

Depuis son indépendance conquise face à la monarchie espagnole en 1821, le Mexique n’a cessé d’affirmer sa volonté de changement et son esprit de modernité. C’est en s’appuyant sur la peinture, la sculpture, l’architecture, l’urbanisme, la musique, la littérature, le cinéma et les arts appliqués que le pays forge son identité. Souhaitée par les plus hautes autorités françaises et mexicaines, l’exposition est la plus grande manifestation consacrée à l’art mexicain depuis 1953. Offrant un panorama d’artistes célèbres tels que Diego Rivera, Frida Kahlo ou Rufino Tamayo, le parcours dresse un constat de la bouillonnante créativité artistique du pays tout au long du XXe siècle.

Infos pratiques :
Grand Palais
Jusqu’au 23 janvier 2017
Plein tarif : 13 € / Tarif réduit : 9 €
3 Avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
www.grandpalais.fr

cattelan

Maurizio Cattelan – Not Afraid of Love

Cette exposition à la Monnaie de Paris, sous le commissariat de Chiara Parisi, est une exposition qui est profondément « habitée » par Cattelan. Un choix d’œuvres, dont l’image reste pour toujours accrochée à la rétine, sont exposées dans les salons XVIIIème siècle de la Monnaie de Paris. Irrévérencieux, génial, facétieux, drôle, grave, provocateur, cynique, potache, Maurizio Cattelan n’est jamais là où on l’attend. Les visages de Cattelan sont autant d’uppercuts qui nous laissent KO. Et c’est là son paradoxe ultime, sa capacité géniale à transformer une fuite en pirouette sublime : Cattelan n’aura jamais été aussi présent dans une exposition, et pourtant chacune de ses œuvres hurle son absence. L’effigie de Cattelan, l’art de la mise en scène, sera le cœur battant de l’exposition à la Monnaie de Paris. Un début de réponse à son interrogation aussi pince-sans-rire que métaphysique « y-a-t-il une vie avant la mort ? ».

Infos pratiques :
Monnaie de Paris
Jusqu’au 08 janvier 2017
Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 8 €
11, quai de Conti
75006 Paris
www.monnaiedeparis.fr

oscar-wildes

Oscar Wilde -L’impertinent absolu

Bien que l’auteur soit mort dans la capitale, le centenaire de sa disparition n’ y a pas été commémoré, alors que Londres lui consacrait deux grandes expositions en cette année 2000, l’une à la British Library, essentiellement littéraire et biographique, l’autre au Barbican Center autour des rapports de Wilde avec les artistes de son époque. Pour cette grande première, le Petit Palais retracera la vie et l’oeuvre de ce parfait francophone et ardent francophile à travers un ensemble de plus de 200 pièces rassemblant documents exceptionnels, inédits pour certains, manuscrits, photographies, dessins, caricatures, effets personnels, et tableaux empruntés en Irlande et en Angleterre bien sûr, mais aussi aux Etats-Unis, au Canada, en Italie, dans les musées français (musée d’Orsay, BnF…) et dans différentes collections privées.

Infos pratiques :
Petit Palais
Jusqu’au 15 janvier 2017
Plein tarif : 10 € / Tarif réduit : 7 €
Avenue Winston Churchill
75008 Paris
www.petitpalais.paris.fr

icones

Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine

S’inscrivant dans le cadre du programme de « L’ Année Franco-Russe  2016-2017 du tourisme culturel », l’exposition rend hommage à l’un des plus grands mécènes du début du XXème siècle, Sergueï Chtchoukine – collectionneur russe visionnaire de l’art moderne français. Sa collection, comme le rappelle Anne Baldassari, conservateur général du Patrimoine et commissaire général de l’exposition, « reste encore aujourd’hui méconnue du grand public occidental. Depuis sa dispersion en 1948, elle n’a jamais été réunie comme une entité artistique singulière et cohérente ». Grâce à la généreuse participation du Musée d’Etat de l’Ermitage et du Musée d’Etat des Beaux-Arts Pouchkine qui ont contribué à l’élaboration du projet, l’exposition vise à resituer la valeur patrimoniale de la collection Chtchoukine en présentant un significatif ensemble de cent trente chefs-d’œuvre des maîtres impressionnistes, postimpressionnistes et modernes issues de cette collection.

Infos pratiques :
Fondation Louis Vuitton
Jusuq’au 20 février 2017
Plein tarif : 16 € / Tarif réduit : 10 €
8 Avenue du Mahatma Gandhi
75116 Paris
www.fondationlouisvuitton.fr

buffet

Bernard Buffet, Rétrospective

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris organise une rétrospective de l’œuvre de Bernard Buffet (1928 – 1999), considéré comme l’un des peintres français les plus célèbres du XXème siècle, mais également l’un des plus discutés. À travers une sélection d’une centaine de peintures, l’exposition propose une relecture d’une œuvre qui a été en réalité très peu vue. Parce que le Musée d’Art moderne est le seul musée public possédant une collection importante d’œuvres de l’artiste (entrée en 1953 par l’important legs Girardin et en 2012 par la donation Ida et Maurice Garnier), il était légitime de réaliser ce projet qui remonte aux premiers contacts pris avec son marchand historique Maurice Garnier (1920 – 2014), il y a près de dix ans, mais que la dimension restée longtemps polémique de l’œuvre de Bernard Buffet avait retardé.

Infos pratiques :
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Jusqu’au 26 février 2017
Plein tarif : 12 € / Tarif réduit : 9 €
11 Avenue du Président Wilson
75116 Paris
www.mam.paris.fr

tintin

Hergé

On ne présente plus la carrière de Georges Remi, dit Hergé, auteur belge de bande dessinée principalement connu pour Les Aventures de Tintin. Souvent considéré comme « le père de la bande dessinée européenne », il est l’un des premiers auteurs francophones à reprendre le style américain de la bande dessinée à bulles. Perfectionniste et visionnaire, il crée tour à tour Les Exploits de Quick et Flupke (1930) ou Les Aventures de Jo, Zette et Jocko (1935) et fait évoluer ses personnages en lien avec l’actualité contemporaine. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands artistes contemporains et a vendu presque 250 millions d’albums, traduits dans une centaine de langues.

Infos pratiques :
Grand Palais
Jusqu’au 15 janvier 2017
Plein tarif : 13 € / Tarif réduit : 9 €
3 Avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
www.grandpalais.fr

peinture-americaine

La Peinture américaine des années 1930

Les années 1930 sont, à plus d’un titre, décisives dans l’affirmation d’une scène artistique moderne aux États-Unis, à un moment particulièrement complexe de son histoire où la définition d’un art moderne américain ne peut être univoque. De l’abstraction au réalisme “social” en passant par le régionalisme, les univers esthétiques de peintres tels que Marsden Hartley, Georgia O’Keeffe, ou Edward Hopper cohabitent et se confrontent dans les mêmes foyers de création. Organisée en collaboration avec l’Art Institute de Chicago, cette exposition présentera un ensemble d’une cinquantaine de toiles issues de prestigieuses collections publiques américaines (l’Art Institute à Chicago, le Whitney Museum, le Museum of Modern Art à New-York…) et de collections particulières, dont la diversité reflète toute la richesse de cette période précédant la Seconde Guerre mondiale.

Infos pratiques :
Musée de l’Orangerie
Jusqu’au 30 janvier 2017
Plein tarif : 9 € / Tarif réduit : 6,50 €
Jardin Tuileries
75001 Paris
www.musee-orangerie.fr

melies

De Méliès à la 3D : la machine cinéma

Grâce à ses collections, parmi les plus riches au monde, la Cinémathèque française présente une exposition inédite sur l’histoire de la technique et sur les métamorphoses successives de l’image animée, de la fin du XIXe siècle jusqu’à l’ère numérique. Projecteurs, caméras, matériels de studio et de laboratoire, archives, films rares, … seront dévoilés dans un parcours à la fois esthétique, technologique et historique ponctué de projections, de sons et de machines en fonctionnement ou en simulation. Les grandes étapes de cette histoire méritent d’être visitées : la chronophotographie (fin du XIXe siècle), les« talkies » (1927), le Technicolor (1932), le CinemaScope (1953), le format 70 mm (1955), la caméra légère et la Nouvelle Vague (années 1950), l’ère numérique (années 1990), etc., ont engendré à chaque fois des formes totalement nouvelles.

Infos pratiques :
La Cinémathèque
Jusqu’au 29 janvier 2017
Plein tarif : 11 € / Tarif réduit : 8,50 €
51 Rue de Bercy
75012 Paris
www.cinematheque.fr

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire