Interviews

Chronique Culture du 24 juillet

25/07/2020

Au mois de juillet, je vous propose une petite chronique culture hebdo sur Franceinfo ! Cette semaine, à l’occasion des vacances estivales, voici plusieurs lieux en France qui méritent le détour.

Quand on mentionne le château de Versailles, on pense tout de suite à la galerie des Glaces, aux Grands Appartements et aussi aux sublimes jardins Le Nôtre… Mais le château de Versailles ce n’est pas uniquement cela, c’est aussi des lieux plus privés qui ne sont pas accessibles durant la visite classique pour des raisons de sécurité mais que vous pouvez découvrir en visite guidée… Comme les appartements privés de Marie-Antoinette, situés juste derrière son appartement d’apparat. Ou encore les appartements des favorites, ceux de Madame de Pompadour et Madame du Barry, situés juste à côté des Petits Appartements de Louis XV. Il y a de nombreuses thématiques (les appartements privés des rois, le Petit Trianon, le Hameau de la Reine…) Et surtout en ce moment, les visites guidées sont le vrai bon plan car pour des raisons sanitaires, elles sont limitées à 10 personnes maximum donc c’est l’occasion idéale de visiter le château dans des conditions très agréables et surtout privilégiées.

Un autre lieu qui propose également des visites guidées privilégiées, il est plus au sud, c’est le Palais des papes d’Avignon ! Et cette fois, le visiteur est invité à vivre une expérience unique grâce à une tablette numérique. La cour d’honneur du Palais des papes est au cœur chaque année du festival d’Avignon qui aurait dû d’ailleurs se clôturer ce week-end s’il avait eu lieu. Mais le Palais des papes c’est aussi un lieu que l’on peut visiter toute l’année avec notamment un guide un peu différent : l’HistoPad. L’HistoPad c’est une tablette numérique qui vous permet de franchir les portes du temps et de découvrir, grâce à la réalité augmentée, des salles du Palais des papes comme elles pouvaient être au XIVe siècle. N’hésitez surtout pas, il est inclus dans le prix de l’entrée ! De nombreuses visites insolites sont également prévues durant tout l’été, notamment les coulisses du palais à la découverte de lieux habituellement fermés au public (galerie supérieure du Cloître, Conclave, chapelle Saint Michel etc.) Et à noter que depuis cette année, les jardins du palais qui ont été tout récemment restaurés sont également inclus dans le parcours de visite.

On reste dans la thématique jardin avec les Jardins d’Étretat en Normandie. Ils ont pour particularité d’avoir une vue incroyable sur les falaises de la Côte d’Albâtre, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette vue a inspiré de nombreux peintres comme : Monet, Corot, Delacroix ou encore Manet. Et le concept de l’endroit est également original : on y découvre des sculptures végétales qui font écho aux paysages normands, des milliers de plantes, des éléments historiques de l’ancien jardin et surtout une collection d’art moderne unique. Notamment les sculptures « visages-émotions » de Samuel Salcedo qui interpellent tout de suite. Elles expriment toute la gamme des sentiments humains. Pour cet été, l’équipe des Jardins d’Étretat a pris la décision de réduire le prix des billets d’entrée (9.50 euros) et propose pendant un an la gratuité à l’ensemble du personnel soignant.

On termine à Paris par un voyage surprenant dans un univers unique et mystérieux… Je vous emmène au musée Bourdelle, en plein cœur de Montparnasse, dans les anciens appartements et atelier du sculpteur français Antoine Bourdelle. On reste dans la sculpture car le musée a choisi de mettre à l’honneur un autre sculpteur et céramiste : le danois Niels Hansen Jacobsen. Le musée expose l’artiste pour la première fois en France. On est tout de suite plongé dans son univers étrange et onirique. L’artiste a une passion pour la mythologie nordique, les légendes scandinaves et le fantastique des contes d’Andersen. On peut notamment découvrir sa sculpture de la Petite Sirène d’après le conte d’Andersen et d’autres personnages comme Méduse. Après avoir admiré les sculptures de l’artiste Danois, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil au reste du musée qui recèle de vrais trésors. Il ne vous reste que quelques jours pour visiter l’exposition mais l’accès aux collections permanentes est gratuit.

    Écrire un commentaire