Patrimoine

L’art et le foot : un mariage impossible ?

L’art et le foot : deux domaines que tout oppose ? Pas si sûr ! De la représentation d’un joueur à la Renaissance en passant par le coup de boule de Zidane, le foot inspire autant qu’il fascine les artistes. Pour preuve, je vous propose ci-dessous une sélection d’œuvres d’art où le foot est mis à l’honneur !

Contrairement aux idées reçues, le football n’a pas été inventé en Grande-Bretagne mais en Italie. Comme le montre cette oeuvre, il apparaît à la Renaissance avec le “calcio”. La version moderne du football comme on le connait aujourd’hui est bien britannique et a été inventée dans la deuxième moitié du 19ème siècle.

Italy, 18th century. Jan van Grevenbroeck or Giovanni Grevembroch (1731-1807), Gli Abiti de Veneziani, illustrated book of costumes. Nobleman playing football. Watercolor.

Au début du XXème siècle, l’art devient abstrait et les artistes tentent de saisir l’action sur un terrain de foot.

Kazimir Malevich, Réalisme pictural d’un footballeur, 1915

Nicolas de Staël, Parc des Princes, 1952

Quant aux surréalistes et notamment Magritte, ils représentent l’imaginaire en jouant avec la perception.

René Magritte, Représentation, 1962

L’oeuvre enfantine et joyeuse de Picasso.

Pablo Picasso, Football, 1961

Un match de foot avec des règles un peu étranges imaginées par le Douanier Rousseau.

« Les joueurs de foot-ball » (1908) Douanier Rousseau

Les joueurs de foot représentés comme des danseurs par Keith Haring.

Keith Haring, Soccer, 1988 @Keith Haring Foundation

Pratiqué dans un premier temps par la jeunesse aristocratique, le football devient un sport du peuple.

Any Winter Afternoon in England, Christopher Richard Wynne Nevinson (1889–1946) The Ingram Collection of Modern British and Contemporary Art

À l’occasion du soixante-quinzième anniversaire du FC Barcelone, le peintre catalan Joan Miró réalise l’affiche de l’événement.

Joan Miró: Barca FC Barcelona, 1974

Niki de Saint Phalle rend hommage au tacle dans une sculpture en plein air au musée de l’Olympisme.

Niki de Saint Phalle, Footballeurs, 1993

Devenu cubique ou encore cylindrique, le ballon est détourné par des artistes contemporains de sa fonction originelle.

Fabrice Hyber, POF 65 Ballon Carré, 1998

Certains artistes contemporains redéfinissent les règles du jeu.

Priscilla Monge, Sans titre, 2009

La fameuse sculpture en bronze de cinq mètres de haut d’Adel Abdessemed. Elle représente le coup de boule de Zidane dans la poitrine de Materazzi en finale du Mondial 2006. Cette sculpture est devenue maudite, impossible à installer. Les tentatives d’exposition de cette dernière ont toutes échoué.

Adel Abdessemed, Coup de tête, 2011

L’artiste reprend à l’acrylique une photographie de presse montrant un joueur en action, mais il remplace le ballon par une tête de mort. La coupe du monde a lieu en argentine gouverné par l’autoritaire Rafael Jorge Videla (dictature militaire en argentine).

Bernard Rancillac, La coupe du monde déborde, 1978

Cette cage de buts (en réalité ceux d’un terrain de handball) réalisée par l’artiste belge Wim Delvoye en verre coloré et émail reprend la tradition des vitraux médiévaux, et rappelle au passage que le foot est pour beaucoup une forme de religion.

Wim Delvoye Saint Stephanus II, 1990

Sélectionné dans l’équipe du Cameroun pour la Coupe du Monde au Brésil, Samuel Eto’o, attaquant du club de Chelsea, est peint ici par l’artiste très en vogue Kehinde Wiley, la marque de son sponsor bien en évidence.

Kehinde Wiley, Unity, 2010 @Kehinde Wiley

Le Barbie Foot réunit en un même objet deux univers que tout oppose. D’un côté le monde tout rose ultra féminin de Barbie et de l’autre l’univers viril du sport.

Chloé Ruchon, Barbie foot, 2009. @Chloé Ruchon

Enfin, les artistes se passionnent aussi pour les supporters !

Andreas Gursky, Dortmund, 2009

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire