Expositions

En avant-première « Napoléon n’est plus » au musée de l’Armée – Hôtel des Invalides

28/04/2021

À l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon, j’ai eu le plaisir de découvrir au musée de l’Armée l’exposition qui lui est consacrée . Difficile de passer à côté du personnage, tant les expositions et événements sur le sujet sont nombreux cette année ! 

Le musée de l’Armée a choisi une thématique que je trouve particulièrement intéressante : le culte et les mystères qui entourent la mort de l’Empereur. Même si son décès le 5 mai 1821 à Sainte-Hélène passe relativement inaperçu, il est extrêmement bien documenté. Pourtant, nombreux sont ceux à ne pas y croire et à s’interroger sur les causes qui l’auraient provoqué.

L’exposition se propose de revenir sur les grands sujets qui entourent la mort de Napoléon en utilisant la science pour compléter les sources historiques déjà connues. Le visiteur est donc amené à enquêter tout au long de sa visite. J’ai été particulièrement sensible aux révélations concernant la fabrication des masques mortuaires et la radiographie de la boîte scellée des clefs du cercueil de l’Empereur.

Il est également fascinant de découvrir le culte de Napoléon que l’on retrouve aussi bien chez les artistes, avec le symbole romantique de la tombe de Sainte-Hélène, que dans la culture populaire, avec les petites figurines du cercueil vendues lors du rapatriement du corps à l’hôtel des Invalides. 

En attendant la réouverture des musées, voici un aperçu de l’exposition « Napoléon n’est plus » réalisée en partenariat avec la Fondation Napoléon. Bonne visite ! 

L’exposition commence avec l’autopsie, pratiquée à la demande de l’Empereur, et le mystère autour des masques mortuaires. De nombreuses reproductions existent et chacun espère être en possession de l’original. Une étude a été réalisée pour l’occasion sur leur généalogie.

Le lit sur lequel est mort Napoléon.

Le testament de Napoléon Ier.

“Napoléon à ses derniers moments presse sur son cœur cette croix d’honneur qu’il a instituée”, de Georges Rouget (1783-1869)

Reliquaire de Vivant Denon, contenant des fragments liés à Sainte-Hélène.

“Retour des cendres de Napoléon Ier”, Jacques Guiaud, 1841.

La boîte scellée des clefs du cercueil de Napoléon. Grâce à une radiographie réalisée en 2021, on découvre que la boîte ne contient pas une clef mais cinq dont une clef mystère 🗝

Infos pratiques :
Musée de l’Armée
Du ? au 19 septembre 2021
Plein tarif : 14 € / Tarif réduit : 11 €
129 Rue de Grenelle
75007 Paris
www.musee-armee.fr

    Écrire un commentaire