Expositions

Liu Bolin – Ghost Stories à la MEP

J’ai découvert l’artiste Liu Bolin récemment au moment de ma sélection des expositions à voir au mois d’octobre à Paris. J’ai tout de suite été intriguée par la performance de cet homme qui se cache dans le décors. Je suis allée le week-end dernier à la Maison européenne de la photographie pour en apprendre davantage et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue !

Liu Bolin s’est fait connaître grâce à sa première série en 2005 « Hiding in the City ». Il était pris en photo recouvert de peinture dans les décombres de son atelier. Son objectif était de protester de manière silencieuse suite à la destruction de son atelier et de son quartier par le gouvernement chinois au profit de l’organisation des JO de Pékin. Liu Bolin se rend ainsi invisible pour se faire remarquer, un processus qui va devenir le fil conducteur de son travail.

Depuis, il crée des œuvres mêlant photographie, body art, art optique et sculpture vivante. Il pose pendant des heures devant un mur, un paysage ou un monument pour arriver à se fondre dans le décor. Il est à la fois sculpteur, performeur et photographe. Surnommé “l’homme invisible”, il présente dans cette exposition rétrospective des photographies issues des quatre grands thèmes abordés dans son œuvre depuis plus de dix ans : la politique et la censure, la tradition et la culture chinoise, la société de consommation et la liberté de la presse. Un beau parcours d’artiste engagé à ne pas manquer !

Scénographie : 3/5
Choix des œuvres : 5/5
Tarifs : 3/5


Infos pratiques :
Maison européenne de la photographie
Jusqu’au 29 octobre 2017
Plein tarif : 9 € / Tarif réduit : 5 €
5/7 Rue de Fourcy
75004 Paris
https://www.mep-fr.org

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire