Patrimoine

Visite du musée Jacquemart-André

A deux pas de l’effervescence du boulevard Haussmann se situe le sublime musée Jaquemart André. Cet hôtel particulier, devenu musée, est à l’origine une demeure du XIXème siècle propriété d’un riche couple amateur d’art : Édouard André et Nélie Jacquemart.

Le couple

Édouard André est l’héritier de l’une des plus grandes fortunes du Second Empire. Il a servi dans la garde personnelle de Napoléon III. Son hôtel particulier est inauguré en 1875 et a pour particularité de bénéficier de toutes les commodités modernes. L’espace salon est par exemple modulable en fonction des événements organisés. Le couple pouvait faire disparaître les cloisons latérales au moyen de vérins hydrauliques pour réunir le salon des peintures, le grand salon et le salon de musique en un seul et même espace.

Amateur d’art et propriétaire de la Gazette des Beaux-Arts, Édouard André entreprend de constituer une impressionnante collection de tableaux, sculptures, tapisseries et objets d’art. En 1881, il épouse Nélie Jacquemart, une jeune artiste peintre qui s’associe à ses projets. Ensemble, ils constituent une collection de peintures et bustes en marbre du XVIIIe ainsi qu’un musée italien où ils valorisent leurs différentes collections italiennes (art de la Renaissance, œuvres de Venise et des écoles du nord de l’Italie). Après le décès de son mari en 1894, Nélie Jacquemart achève seule le futur musée et le lègue à l’Institut de France à condition que soit préservé l’aménagement initial des lieux.

La visite

S’il y a bien une chose que l’on constate lorsque l’on pénètre dans ce lieu c’est que la magie et le charme ont bien été préservés. Les planchers et les plafonds minutieusement décorés sont magnifiques. Les tableaux de maîtres de la peinture française et hollandaise du XVIIIe ponctuent, pour le plus grand bonheur de nos yeux, les pièces du rez de chaussée.

La visite se poursuit au deuxième étage en empruntant un escalier monumental et féerique constitué de marbre, de pierre, de fer et de bronze. Il est situé juste au centre du jardin d’hiver, l’une des plus belles pièces de demeures particulières que j’ai eu l’occasion de visiter à ce jour. Inondé de lumière et composé de marbres, plantes et sculptures, on imagine sans problème les invités prendre l’air dans cet agréable espace bien loin des salons étouffants.

Enfin, à l’étage supérieur, on découvre les collections italiennes de Nélie Jacquemart. On plonge dans l’univers de la renaissance italienne avec : la salle des sculptures, la salle florentine et la salle vénitienne. Puis on conclut la visite avec les sublimes appartements privés du couple. J’ai notamment eu un coup de cœur pour la jolie salle de bain d’époque que l’on aperçoit dans la chambre de monsieur très certainement redécorée de rose après sa mort.

Le musée Jaquemart André est un très beau lieu qui n’a absolument pas perdu de son charme. Il nous permet de découvrir les richesses d’une belle demeure du XIXème siècle et d’admirer l’une des plus belles collections de l’époque. Prévoyez entre 2 et 3 heures de visite avec la possibilité de profiter du Café Jaquemart André installé dans l’ancienne Salle à Manger du couple, l’un des plus beaux salons de thé de Paris. Bonne visite !

Infos pratiques :
Musée Jacquemart-André
Plein tarif : 13,50 € / Tarif réduit : 10,50 €
158 boulevard Haussmann
75008 Paris
www.musee-jacquemart-andre.com

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire