Voyages

Voyage en Islande : 3ème partie (Skógafoss, Dyrhólaey, Vík, Jökulsárlón)

Le volcan Hekla

Suite et fin de mon voyage en Islande ! Je suis un peu triste de clôturer ce chapitre car j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à vous raconter mon séjour et surtout à revivre ces vacances. L’Islande est à mes yeux un pays magique qui a le don de vous apaiser et de vous transmettre toute sa créativité.

Après avoir profité d’Eyrarbakki et de ses alentours, nous avons terminé notre périple à Vík, logé dans une guesthouse aux abords de la ville.

A peine la porte de la maison fermée, nous prenons la route en direction de Vík. L’Islande est un pays riche en chutes d’eau, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Nous nous arrêtons devant Seljalandsfoss, une chute mesurant 65 mètres de hauteur. Elle a également comme particularité d’être accessible de derrière. L’expérience est vivifiante, avec mon portable dans une main, la caméra et l’appareil photo dans l’autre, j’essaie de capturer ce moment unique.

Difficile de ne pas s’arrêter également devant Skógafoss, une cascade située dans le petit village de Skógar. Cette fois la chute mesure 62 mètres et fait l’objet d’une légende. Un coffre aurait été déposé par un Viking derrière la cascade. Quelques années plus tard un enfant trouva le coffre mais il ne réussit qu’à prendre une petite poignée du trésor. Cette poignée est aujourd’hui entreposée au musée de la ville.

Une langue du glacier Mýrdalsjökull

Nous découvrons Dyrhólaey, une ancienne île d’origine volcanique, située sur la côte sud de l’Islande à proximité de la petite ville de Vík. Dyrhólaey est une réserve naturelle protégée. Nous avons eu beaucoup de chance de découvrir le site car il n’est accessible qu’en juillet. Nous avons observé beaucoup d’oiseaux et notamment le fameux “macareux”. Autant vous dire que cet oiseau est juste adorable avec ses pattes palmées oranges.

Autre vue impressionnante, les plages de sable noir qui s’étendent à perte de vue.

Un macareux

Après avoir aperçu la plage de sable noir, nous nous approchons de la mer. Nous découvrons Reynisfjara, une plage de sable noir située entre la péninsule de Dyrhólaey et le mont Reynisfjall.

La grotte Hálsanefshellir

 

Les Reynisdrangar, qui signifie “les rochers des trolls”, sont des pitons rocheux volcaniques perdus en bordure de mer. Ils sont constitués de lave basaltique noire.

Les orgues basaltiques

Il nous reste déjà plus que deux jours à passer sur les terres islandaises. Après avoir respiré l’air de la mer, nous décidons de partir découvrir le parc national de Skaftafell et notamment son glacier Vatnajökull.

Bien décidés à voir des icebergs avant de partir, nous montons encore plus au nord afin de rejoindre Jökulsárlón, le plus fameux et le plus grand des lacs glaciaires en Islande. Il se trouve au sud du glacier Vatnajökull entre le Parc national de Skaftafell et la ville de Höfn.

Je suis très heureuse de découvrir des icebergs pour la première fois de ma vie et je suis un peu frigorifiée également :-)

Enfin, comble du bonheur, nous apercevons des phoques !! Il y en a beaucoup, nos yeux s’habituent à les distinguer. Ils plongent, nagent, évoluent devant nos regards enfantins. Je suis sous le charme …

Il est l’heure de partir.  Nous faisons nos adieux à Vík, charmante et unique commune dans un rayon de 70 km. Le village a été victime de l’éruption de l’Eyjafjallajökull en 2010. Les pluies de cendres ont paralysé le village et ont engendré de nombreux dommages.

Sur la route du retour, on ne peut s’empêcher de s’arrêter devant pareils paysages…

Nous nous arrêtons une dernière fois devant les carcasses des bateaux échoués. C’est impressionnant le nombre de bateaux qui se sont échoués sur les côtes islandaises.

Ainsi s’achève notre séjour !  Je n’ai qu’un souhait : y retourner prochainement….

J’espère que ce compte-rendu vous aura donné envie de découvrir ou re-découvrir ce beau pays.

Voyage en Islande : 1ère partie (Reykjavik, Thingvellir, Gullfoss, Blue Lagoon)
Voyage en Islande : 2ème partie (Eyrarbakki, Thingvellir, Kerid)
Voyage en Islande : 3ème partie (Skógafoss, Dyrhólaey, Vík, Jökulsárlón)

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre Dupré 14/10/2012 at 18:22

    Merci pour nous faire partager ce magnifique voyage. Les photos sont superbes et ton récit nous projette là-bas avec toi!

  • Répondre Letellier Hélène 14/10/2012 at 21:47

    Ça a été un vrai plaisir de “voyager” avec toi ma Noëmie!
    Les paysages sont superbes , parfois cela nous a fait penser aux falaises d ‘Etretat , tu connais?
    Et on est également content de te voir sur les photos….
    En espérant que la confirmation que tu attendais est bien arrivée ….
    Gros bisous de nous 5

  • Répondre Annie et Bruno 15/10/2012 at 21:33

    On ne se lasse pas de revoir ces magnifiques paysages qui nous rappellent pour la plupart d’entre-eux des souvenirs inoubliables. félicitations pour cet excellent reportage.Gros bisous!

  • Répondre Solange Poerava 27/12/2012 at 12:07

    Magnifiques photos, ces plages de sables noires m’ont rappelé celles de Tahiti où j’y ai vécu quelques années.
    J’aimerai bien y aller en Islande car c’est la terre de mes ancêtres paternels, qui sait un jour peu-être ? si je trouve a me loger pas troP cher pour un mois ou deux.

    Grand merci pour ce voyage haut en couleur

  • Répondre Niogret 10/01/2013 at 14:58

    Vous dites que vous avez eu de la chance de voir les macareux car le site n’est accessible qu’en juillet. A quelle date y étiez-vous ?

    • Répondre Noëmie Roussel 11/01/2013 at 12:57

      Bonjour,

      Je suis allée en Islande du 15 au 25 juillet.
      Bonne journée,
      Noëmie

  • Répondre Jérôme 22/07/2013 at 15:41

    Merci Noëmie pour cette découverte.
    j’ai le bonheur d’aller découvrir l’Islande dans une semaine et j’avoue que tes photos me conforte dans mon idée et j’ai eu raison de faire ce choix de voyage.
    Merci

  • Ajouter un commentaire