Patrimoine

Le musée atelier de Gustave Moreau

Qui n’a jamais vu en photo ce superbe escalier sur les réseaux sociaux ? Il est tellement célèbre que de nombreux visiteurs attendent chacun leur tour d’être pris devant en photo. Un spectacle qui aurait sûrement amusé le peintre propriétaire des lieux : Gustave Moreau (1826-1898).

Le musée situé dans le 9ème arrondissement, au cœur de la Nouvelle Athènes, est à l’origine la maison familiale de l’artiste. Ce n’est qu’à la mort de ses parents et de son amie Alexandrine Dureux, qu’il demande à l’architecte Albert Lafon, en 1895, de transformer la maison familiale en musée.

Gustave Moreau est peintre, graveur, dessinateur et sculpteur. Il est l’un des principaux représentants en peinture du courant symboliste. Les artistes de ce mouvement considèrent le monde comme étant un recueil de symboles. Son oeuvre est également imprégnée de mysticisme, de motifs antiques et exotiques.

Le musée national Gustave Moreau ouvre ses portes en 1903. Au premier étage, on retrouve les appartements intimes de la famille avec entre autres la cuisine, le bureau et la chambre de l’artiste  où sont accrochés les portraits de famille et œuvres offertes par ses amis comme Edgar Degas. J’ai d’ailleurs utilisé les toilettes de ce premier niveau, peut-être les mêmes qu’à l’époque ? :)

Les deuxième et troisième étages sont deux grands ateliers reliés entre eux par le célèbre escalier à vis. Bien loin du minuscule atelier originel, l’espace permet l’exposition de plusieurs centaines de peintures et d’aquarelles ainsi que des milliers de dessins.

La magie de cet endroit réside également dans sa muséographie restée inchangée depuis l’époque. C’était le souhait de l’artiste qu’elle soit préservée jusqu’à nos jours comme en témoigne l’extrait de son testament visible ci-dessous. 

« Je lègue ma maison sise 14, rue de La Rochefoucauld, avec tout ce qu’elle contient : peintures, dessins, cartons, etc.,  travail de cinquante années, comme aussi ce que renferment dans ladite maison, les anciens appartements occupés jadis par mon père et ma mère, à l’Etat, […] à cette condition expresse de garder toujours – ce serait mon vœu le plus cher – ou au moins aussi longtemps que possible, cette  collection, en lui conservant son caractère d’ensemble qui permette toujours de constater la somme de travail et d’efforts de l’artiste pendant sa vie. »

Testament de Gustave Moreau du 10 septembre 1897, extrait

On a ainsi la chance de pouvoir contempler, parmi les différents chevalets, les aquarelles présentées dans un meuble tournant ainsi que plus de quatre mille dessins mis à disposition dans des panneaux pivotants. 

Le musée possède au total près de 25 000 œuvres, dont plus de 15 000 de la main de Gustave Moreau. C’est une chance inouïe de pouvoir plonger dans l’univers du peintre et de contempler son travail selon son souhait.

À nous la vie d’artiste parisien du 19e siècle pour au moins quelques heures…

Toutes mes excuses pour la qualité des photos, elles ont été prises avec un iPhone.

Infos pratiques :
Musée national Gustave Moreau
Horaires : ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h (fermeture des salles 15 minutes avant).
Plein tarif : 7 € / Tarif réduit : 5 €
14, rue de La Rochefoucauld
75009 Paris
https://musee-moreau.fr 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

Pas de commentaire

Leave a Reply