Patrimoine

Versailles Intime, Le Petit Théâtre de la Reine @CVersailles

Je suis heureuse de vous présenter notre dernière rencontre Versailles Intime. Comme vous le savez probablement, je trépigne toujours d’impatience d’être au rendez-vous suivant. Que ce soit pour Les Appartements privés du Roi ou Les fantômes du Petit Trianon, chaque moment passé à Versailles est magique, hors du temps et précieux. C’est un peu notre histoire, notre instant avec ce lieu emblématique. D’autant plus qu’à l’heure de la rentrée, quel plaisir de pouvoir quitter notre réalité l’espace de quelques instants…

Nous retrouvons notre guide : Jean-Paul Gousset, Directeur Technique de l’Opéra Royal. Le soleil est au rendez-vous, les visiteurs également. Nous commençons la visite par le Petit Trianon où Marie-Antoinette aimait se divertir l’été avec ses dames de compagnie. Ce lieu à la fois charmant et paisible est pour Marie-Antoinette une maison de campagne où elle aime se retrouver loin des fastes du Château. Nous écoutons attentivement notre guide qui a plus d’une anecdote à nous raconter. C’est passionnant, tellement passionnant que le temps nous échappe et que nous pourrions rester des heures à l’écouter.

Le petit salon de musique

Le Temple de l’Amour

Les petits salons privés, bien cachés derrière de jolies portes, ouvertes pour l’occasion par Jean-Paul Gousset.

Les tentures sont sublimes

L’une des pièces donne sur le Temple de l’Amour, un bijou d’architecture que notre guide s’empresse de décrire.

Nous empruntons la charmille, un ravissant passage qui nous conduit devant l’entrée du Théâtre de la Reine. A cet instant de la visite, rien ne laisse transparaitre la beauté de ce que nous allons découvrir.

Nous pénétrons dans cette dépendance à l’apparence classique. La beauté du lieu est saisissante, je ne sais plus où poser mes yeux. Le lieu est paré de soies et velours bleus, de sculptures dorés, de peintures… Nous prenons place dans les rangs et écoutons attentivement Jean-Paul Gousset nous dévoiler l’histoire de ce théâtre.

Cet endroit est pour la Reine un lieu secret où elle vient jouer la comédie accompagnée de son entourage intime. On y interprète les auteurs à la mode même ceux interdits à la cour comme Beaumarchais.

Nous apprenons que ce décor est tout de faux-semblant. Les sculptures ont été réalisées par souci d’économie en carton-pâte. Les panneaux sont peints de manière à imiter le marbre blanc.

Jean-Paul Gousset nous apporte également des précisions sur l’éclairage. A l’époque on venait au théâtre pour être vu donc tous les spectacles se déroulaient dans des salles complètement éclairées. Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que l’on commence à faire le noir. Le Théâtre de la Reine est justement parfaitement mis en lumière par un éclairage tamisé afin de mettre en valeur les représentations.

Sur scène, nous observons un décor de toile peinte représentant un intérieur rustique. Les toiles peintes sont d’époque, elles viennent tout juste d’être restaurées. Jean-Paul Gousset nous fait le plaisir d’actionner ce décor. Emerveillés nous découvrons la perspective d’un sous-bois.

Nous sommes invités à rejoindre notre guide sur scène. L’instant est émouvant, nous foulons ce plancher tout comme Marie-Antoinette en son temps.

Nous terminons la visite du Théâtre dans les coulisses où se mêlent cordes, poulies et machineries.

L’envers du décor

Le lieu, peu visité, a réussi à rester intact jusqu’à aujourd’hui. Sa machinerie est un exemplaire quasi unique du XVIIIe siècle.

Le Théâtre de la Reine

Chaque rencontre se termine par un excellent buffet.

 

Un grand merci à Diane et au Château de Versailles de nous offrir la possibilité de visiter Versailles autrement. Si vous aussi vous souhaitez découvrir les lieux secrets du Petit Trianon, cette visite est disponible sur le site du Château. Je vous invite également à consulter le programme de l’ensemble des visites guidées thématiques du Château de Versailles.

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre Annie et Bruno 07/10/2012 at 17:26

    Merci ! très beau reportage sur Versailles. L’occasion pour nous de le redécouvrir avec guide cette fois qui rend la visite beaucoup plus enrichissante.Beau travail et félicitations.Mamy et Papy . Gros bisous

  • Ajouter un commentaire